OUVERTURE DU CENTRE LGBT D’ANGOULÊME

UN GRAND PAS POUR L'HOMO

Active depuis 2005 sur l’ensemble de la région Poitou-Charente, l’association ADHEOS vient d’ouvrir un Centre LGBT à Angoulême, ville à la réputation peu gay-friendly. Car, en effet, si officiellement la Mairie cherche maladroitement à donner une autre image de la ville, de nombreux témoignages semblent s’accorder sur le fait qu’elle mérite son surnom de « point noir de l’homophobie en France ».

 

« La ville fut notamment le théâtre de nombreuses 
contestations à l’époque de la 
réforme du Mariage Pour Tous. »

 

C’est en ce Jeudi 12 Octobre que le centre LGBT ADHEOS d’Angoulême a ouvert ses portes aux LGBT Angoumoisins dans une atmosphère festive et joyeuse. Conçu comme un lieu fait pour « parler, s’informer, se rencontrer, échanger et agir », le centre LGBT ADHEOS est une première à Angoulême, ville à la réputation homophobe. La ville fut notamment le théâtre de nombreuses contestations à l’époque de la réforme du Mariage Pour Tous.

 

Si elle n’est pas ce que nous pourrions appeler un « fief » de la Manif Pour Tous, de nombreux témoignages se font entendre depuis 2013 quant à l’intolérances et aux discriminations produites non seulement par certains habitants mais aussi par les institutions qui – depuis – se défendent de toute homophobie, lui préférant le terme de « diversité d’opinions » comme l’a dit Vincent You, ancien directeur de cabinet de Christine Boutin et conseiller régional en Charente.

 

Mais qu’en est-il de l’association ADHEOS ? Si l’association ne se répand pas en commentaires quant à la situation, le centre LGBT se tient visiblement prêt à l’affronter puisqu’un dispositif de pointe entièrement dédié au militantisme comptant une salle de réunion pouvant contenir jusqu’à dix personnes ainsi que deux bureaux administratifs a été installé à l’intérieur du centre et qu’il semble se tenir prêt à combattre les discriminations dans toute la capitale de la bande dessinée.

 

Nous souhaitons bon courage et surtout bonne route aux militants Angoumoisins car si l’homosexualité semble être parfaitement installée au niveau national dans la culture française, il est utile de rappeler que depuis 2007, le niveau de tolérance des français a baissé de 6%.

 

+ d’info :
Site web de l’association : http://www.adheos.org

Vous aimerez aussi :