NOS CONSEILS POUR BIEN CHOISIR VOTRE ANIMAL, par l’association Stéphane Lamart

Depuis 17 ans, Stéphane Lamart dirige l’association éponyme, en faveur de la cause animale.  Avec ses collaborateurs, il intervient partout en France et à l’étranger pour sauver des animaux de la maltraitance ou de...

Depuis 17 ans, Stéphane Lamart dirige l’association éponyme, en faveur de la cause animale.  Avec ses collaborateurs, il intervient partout en France et à l’étranger pour sauver des animaux de la maltraitance ou de l’abandon. Mais son enjeu principal est de trouver des familles qui pourront les accueillir dans des conditions optimalesTour d’horizon de ce qu’il faut savoir avant d’adopter votre nouveau compagnon. 

Propos recueillis par Jonathan SCIBETTA 

Quel sont les critères à remplir pour adopter un animal ? 

Aimer les animaux ! Il faut aussi avoir conscience qu’adopter un animal, engage sur la durée. Ca doit être un acte réfléchi. Il faut aussi s’assurer d’avoir le budget nécessaire pour subvenir aux besoins alimentaires, hygiéniques et vétérinaires de l’animal. En France, 100 000 chats et chiens sont euthanasiés chaque année. 

En parallèle, un animal candidat à l’adoption, est un animal qui une carte d’identification,  qui est pucé ou tatoué.  Un certificat vétérinaire, qui atteste de sa bonne santé, doit être remis au maître, ainsi qu’une fiche qui informe des besoins propres à l’espèce (besoin de courir, de manger plusieurs fois par jour…). 

Comment optimiser son arrivée à la maison ? 

L’animal doit avoir son propre univers (panier, coussin…), un endroit dans la maison où il sera bien et pourra se reposer sereinement ! Il est important aussi qu’il ait un lieu pour jouer et un lieu pour manger. 

Comment trouver l’animal qui nous correspond ?  

Votre futur compagnon doit vous ressembler et la réciproque est vraie ! S’il est important de fixer des limites à un animal, pour qu’il ne vienne pas manger les restes sur la table ou ne fasse ses besoins partout, il est essentiel que l’humain s’adapte aussi à lui et cherche à gagner sa confiance. Par exemple, un animal calme, sera plus heureux avec un propriétaire calme. 

Est-ce qu’un animal maltraité peut devenir dangereux ? 

 Oui, il faut qu’il gagne ou regagne confiance en l’homme. Les animaux ne sont pas rancuniers, la confiance peut mettre quelques mois à revenir s’il y a eu violence. Tout dépend de la maltraitance, mais il faut éviter les gestes brusques, le bruit ou la présence d’enfants en bas âge. 

Quel animal conseillez- vous pour les petits logements ? 

Les chats ! Ils passent le plus clair de leur temps à dormir et peuvent facilement vivre en appartement. Un jeune chat aura besoin de plus d’espace pour jouer, mais un chat plus âgé sera plus calme, plus « sédentaire » et pourra vivre dans un grand studio. 

Pour ceux qui ne connaissent pas l’association, pouvez-vous rappeler vos missions ? 

Notre première mission est de promouvoir et d’organiser la défense et la protection des animaux domestiques et sauvages, en France et à l’étranger. Nous luttons aussi pour la protection de l’environnement terrestre, aquatique et aérien ; pour que les animaux vivent en bonne santé. 

Enfin, nous enquêtons pour déloger les animaux victimes de maltraitance et nous nous portons partie civile devant les tribunaux. 

PLUS D’INFOS : L’association Stéphane Lamart est en permanence à la recherche de collaborateurs. Envie de les rejoindre ou d’adopter un animal ? www.associationstephanelamart.com 

 1 : Le 12 avril 2013, le décret au Conseil d’Etat  a reconnu l’association d’Utilité Publique. 

3 : Depuis 10 ans, Stéphane et son équipe se sont portés partie civile pour des affaires de maltraitances, dans 140 tribunaux français, sur 160.  

« Depuis le début de l’année 2017, 165 chats et chiens ont été adoptés à l’association Stéphane Lamart « 

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE