MK ULTRA : ODE À LA LIBERTÉ

#EvilOne

MK Ultra est un artiste androgyne militant aux accents pop-rock. Brisant les tabous et assumant pleinement sa volonté de déranger. Nous découvrons le musicien au travers d’une oeuvre sensible, choquante et provocante. Si le XXIème Siècle, de par la montée en puissance d’internet, est assez prolifique en matière de nouveaux artistes confidentiels – plus ou moins talentueux -, certains d’entre eux parviennent à se hisser au sommet de la « célébristosphère » de par une esthétique originale en dépoussiérant ce qui avait justement été fait auparavant en y ajoutant leur touche personnelle, ce que fait avec brio MK Ultra. Découverte.

C’est tout à fait par hasard que j’ai découvert cet artiste au gré de mes allers et retours sur Youtube. Un artiste dont je fus agréablement surpris de découvrir la proximité assumée qu’il entretient avec ses fans tous rassemblés sous le hashtag « #EvilOne », retweetant et répondant personnellement à chacun des centaines de tweet qu’il peut recevoir au quotidien. Voilà donc un artiste simple et sympa comme je les aime. Et c’est donc tout naturellement que je me suis jeté sur son premier « tube » (car s’en est un) dont le texte, le son et les images ne sont pas sans rappeler l’esthétique de Marilyn Manson. Cependant, si l’artiste ne cache pas son inspiration, il ne fait pas que copier le genre mais le révolutionne en livrant un message brut et sans concession en remplacement d’un univers imagé désuet à l’heure du forum 4chan où l’information doit être avalée, digérée et recrachée en si peu de temps qu’il n’en faut pour l’énoncer.

 

« Si quelque-chose est normal, je fais tout mon
possible pour rendre la situation inconfortable. »

– MK Ultra.

 

« X Rated ». Ce premier « tube », critique de la bigoterie étasunienne, à l’opposé de Marilyn Manson, ne fait pas dans le glauque. Si l’artiste joue de sa différence physique et sexuelle pour faire passer son message, on n’en dénotera pas moins le côté bon enfant de la chose, le chanteur s’amusant de la vulgarité de ses textes comme le ferait un enfant débitant à la suite toute une série de gros mots – enfants qui sont des personnages centraux de son clip -, tendant à démontrer que le politiquement correct en matière de vulgarité n’est qu’une affaire de mœurs et qu’il ne conduit pas nécessairement au bonheur et à la plénitude.

Le tout nouvel album de MK Ultra est déjà disponible sur sa boutique en ligne.

Aussi critique de la politique internationale des États-Unis et du conformisme Hollywoodien, ville contre laquelle il semble avoir une aversion profonde, lui dédiant même son album « Hollywood Holocaust », le chanteur est investi dans un certain nombre de causes dont la lutte contre le harcèlement scolaire, encourageant notamment les victimes de ces abus à se défendre via les réseaux sociaux. Et s’il formule une critique anticonformiste assez virulente, son message n’est pas biaisé car il règne dans son oeuvre une véritable fraîcheur renforcée par son insatiable franc-parler à jamais gravé dans le marbre de l’internet.

 

« Chaque morceau que j’écris est un nouvel
orgasme à chaque fois. »

– MK Ultra

 

MK Ultra est un artiste original, sans prétention et honnête dans son message. Si son approche très rock-n-roll de la sexualité et des tabous ne plaira pas à tout le monde – et c’est justement son intention -, c’est une indiscutable humanité qui l’anime, toujours prompt qu’il est à gérer personnellement sa communauté de laquelle il semble particulièrement proche et dont je suis membre depuis un certain temps. Ce fut l’occasion pour moi d’échanger quelques tweet avec celui que je considère comme l’un des artistes les plus pertinents et inspirants de cette fin de décennie. C’est pourquoi je ne saurais que trop vous conseiller de l’écouter ne serait-ce que quelques minutes, de vous laisser charmer et – pourquoi pas – de devenir, tout comme moi, un #EvilOne.

+ d’infos :

« X Rated », premier gros tube d’MK Ultra : https://www.youtube.com/watch?v=GlLbKw1_F3I
« Hollywood Holocaust » : https://www.youtube.com/watch?v=kPd-222gAOQ
MK Ultra sur Twitter : https://twitter.com/mkultra_band?lang=fr

Vous aimerez aussi :

  • GARÇON ÉDITION : LA NOUVELLE AVENTURE GARÇON

    Ouverte avec la publication des deux premiers tomes de « Mes Papas avant Moi » de Mikl Mayer, la toute nouvelle maison d’édition Garçon Édition prend un nouveau tournant en éditant...
  • Jarry : « Je suis né positif »

    Une heure d’entretien avec ce trublion de 40 ans, c’est soixante minutes de rire évidemment, et aussi beaucoup d’émotion et d’optimisme. Il y a une douceur mais aussi une...
  • TETU : Le coût d’un combat

    Celui qui a marié la presse française à l’histoire des sexualités n’est plus. Pierre Bergé, défenseur des libertés et du patrimoine, s’est éteint en septembre dernier, laissant derrière lui...
  • La Cage aux folles, 40 ans de mariage gay

    Cela fait quatre décennies que Zaza Napoli casse sa biscotte au cinéma, en vidéo. Un livre raconte la folle histoire de cette pièce qui, dès 1973 fait grincer des...