MARIAGE POUR TOUS AU PAYS DES KANGOUROUS !

C'EST DANS LA POCHE !

 

Depuis le temps qu’on attendait ça, le mariage pour tous a enfin été adopté en Australie par référendum et ce à 61,1%. Cette victoire est le résultat d’un combat de longue haleine au sein d’une société Australienne profondément conservatrice et attachée aux principes de la famille dite « traditionnelle ».

 

S’il ne s’agit que d’une consultation postale n’obligeant en rien le gouvernement conservateur de Malcolm Turnbull à faire voter une loi en faveur du Mariage Pour Tous, c’est bel et bien un engagement dans ce sens qu’a pris le premier ministre australien. C’est en ce 15 Novembre 2017 qu’il annonça que la dite loi serait rédigée et votée d’ici la fin de l’année 2017.

 

« Elle fut l’occasion, comme chez nous,
d’une remontée spectaculaire de l’homophobie. »

 

C’est au terme d’une violente campagne comme nous avons pu en avoir l’exemple en 2013 au moment des débats sur la loi sur le Mariage Pour Tous en France que ce référendum a pu se dérouler. Elle fut l’occasion, comme chez nous, d’une remontée spectaculaire de l’homophobie et c’est dans ce contexte que des affiches homophobes ont pu voir le jour un peu partout en Australie, appelant notamment à « arrêter les tapettes ».

(Malcolm Turnbull, premier ministre australien)

En effet, l’Australie, profondément conservatrice a mis beaucoup de temps à s’ouvrir à l’idée d’un référendum sur le Mariage Pour Tous. Déjà en 2015, Tony Abbott, précédent premier ministre et chef du Parti Libéral, rechignait à s’exprimer sur la question. On vint finalement à la conclusion que le sujet ne pourrait pas être évité éternellement et que le gouvernement devrait s’exprimer sur la question tôt ou tard.

 

« Ça n’est pas une mince victoire que
de voir le « oui » l’emporter avec plus de 60%. »

 

C’est ainsi que, tout au long de l’année 2017, les pro et anti Mariage Pour Tous se sont affrontés en Australie pour légaliser l’union des personnes de même sexe ou pour l’enterrer définitivement. Ça n’est pas une mince victoire que de voir le « oui » l’emporter avec plus de 60% dans un pays ou plus d’un Australien sur deux se dit Chrétien pratiquant.

 

Nous ne pouvons que souhaiter aux Australiens que cette loi soit finalement adoptée. Si le premier ministre tient sa promesse, elle sera votée et promulguée à la fin 2017.

Vous aimerez aussi :