ORLAN, pionnière du body art

"Il est dans ma nature d'accorder une importance majeure aux libertés physiques et morales"

Elle est de ces artistes qui défendent le primat de la liberté sur toute autre valeur. Son oeuvre, à mi-chemin entre art plastique et pratique expérimentale, la porte à une notoriété internationale. ORLAN est reconnue tant à Cracovie qu’à Séoul, en Australie qu’aux Etats-Unis, où elle est élevée en véritable mythe. Une interview qui défait les clichés du corps chirurgicalisé.

Propos recueillis par Bruce Bouvier 

 

Il est dans votre nature d’accorder aux libertés la primauté sur tout autre concept. Le féminisme est-il une extension de ces libertés que vous vous appropriez ?

C’est en tant qu’humaine pensante qu’il est dans ma nature d’accorder une importance majeure aux libertés physiques et morales et mon statut d’artiste est un moyen de l’exprimer, un porte-voix. En d’autres termes, ce n’est pas parce que je suis artiste que je porte ces valeurs en moi, mais parce qu’il est plus que nécessaire de les affirmer que je suis justement artiste.

Ne déplorez-vous pas le cantonnement de la plupart des autres artistes à un nombre restreint de causes ?

Etre artiste c’est être une voix, une lumière. Je pense qu’être artiste, c’est toujours œuvrer pour la cause globale par le partage et l’échange. S’ils ne sont pas toujours cernables par des titres, si tous les artistes ne sont pas rattachés à des prises de position délimitées par des sigles, des cibles concrètes, ils œuvrent toujours pour la grande cause humaine qui en est la racine. Il s’agit bien de partager, et faire évoluer des regards justement d’un point de vue général et humaniste – et qui parfois échappent à une identité évidente, que l’on identifie par des nomenclatures.

[…]

Article à retrouver en intégralité dans Garçon Magazine numéro 12, disponible chez votre marchand de journaux.

Vous aimerez aussi :

  • MINUTE CUTE – Des acrobates gays et leur gros cerceau !

    Emportés par l’élan de leur cerceau, ces deux acrobates réalisent une véritable oeuvre d’art à base de sable coloré et de beaucoup d’amour. Et ça pour la bonne cause...
  • IST : Les chiffres bilan

    Fin 2016, l’Organisation Mondiale de la Santé déplorait environ 36,7 millions de personnes vivant avec le VIH dans le monde. D’après leurs chiffres, l’Afrique reste la région la plus...
  • Soror Dolorosa : Terre et ciel

    Après 4 ans d’absence, le groupe de cold wave originaire de Toulouse revient avec un nouvel album, Appolo. A cette occasion, nous avons rencontré Andy Julia, le chanteur du...
  • Porn News

     (En partenariat avec PinkX) Il s’en est passé des choses en 2 mois sur le planète « Porn ». Pour vous, nous avons rassemblé les informations essentielles pour briller...