JEREMSTAR : LA FIN DES BUBULLES ?

De petit Youtu-blogeur rendu célèbre depuis sa baignoire à grosse star de la télévision de portée nationale, Jeremstar est l’un de ces self-made men de la télé comme on en voit peu. Aujourd’hui rattrapé par...

De petit Youtu-blogeur rendu célèbre depuis sa baignoire à grosse star de la télévision de portée nationale, Jeremstar est lun de ces self-made men de la télé comme on en voit peu. Aujourdhui rattrapé par linexorable vague des #balancetonporc à loccasion dun obscure JeremGate dont on ne sait finalement pas grand chose, revenons sur la carrière de lune des célébrités les plus en vogue du PAF.  

Par Victorien BIET 

« Nous vous avions prévenu », crient tous en coeur les Mathieu Sommet, Antoine Daniel, LinksTheSun et autres Joueur du Grenier (la crème de la crème des Youtubeurs). Et, en effet, c’était criant et ça s’est finalement produit : la télévision en perte de vitesse face à la tentaculaire Youtubsphère s’est ruée sur ce marché florissant pour acheter le talent de ces jeunes (souvent fauchés) avec un gros chèque bien salé. Bien-entendu, voyant le refus de grands noms précédemment cités, totalement réfractaires à l’industrie télévisuelle, celle-ci s’est rabattue sur de plus petits (et souvent plus anecdotiques) phénomènes YouTube comme Jeremstar.  

AINSI JEREMSTAR NAQUIT AU MONDE.  

Qui est donc ce petit bonhomme tout rond et joufflu qui a la main mise sur tout ce que la télé-réalité a fait de pire depuis des années ? Malgré une enfance dorée, le petit Jérémy souffre très tôt de l’absence de ses parents et, plus tard, de l’homophobie de ses camarades de classe. Très impliqué dans la lutte contre les LGBTphobies, le jeune-homme voit son succès comme une revanche sur la vie. D’ailleurs, sa soif de notoriété débute en 2001 avec la découverte de son homosexualité alors qu’il regarde pour la première fois Loft Story. Et là, c’est la révélation : il doit devenir une star en suivant le modèle de ses idoles ! 

Ainsi retrouvons-nous Jérémy, à la fin des années 2000, fort de son insatiable soif de réussite et de notoriété, nu comme un vers, aussi bien sur le net que dans la rue ou dans les boites de nuit. C’est le buzz et, déjà, la France entière n’a qu’une seule question aux lèvres : « mais qui est cet homme ? ». La réponse est simple : cet homme est un génie. Un génie marketing totalement clairvoyant au sujet de la nouvelle génération de téléspectateurs : Si vous n’avez pas le moindre once de talent, mettez-vous tout nu et vous deviendrez peut-être la Nabilla de demain.  

Mais la star ne s’est pas arrêtée là et, plutôt deux fois qu’une, elle enchaîne rapidement les passages sur les plateaux de télévision et se fait connaître en raison de sa rencontre surréaliste à l’été 2007 avec Paris Hilton chez qui elle s’est audacieusement introduite. Ceci prouvant une fois encore que les stars ne sont pas des personnes comme les autres et que tout nous est permis (car elles nous les doivent bien, en plus). C’est donc après quelques passages remarqués dans Tellement Vrai et chez Jean Marc Morandini (chez qui il se mettra nu, une fois n’est pas coutume) que Jeremstar se lancera dans le YouTube Game depuis sa baignoire…  

LES BUBULLES DU SUCCÈS.  

Une baignoire, de la mousse, un micro, une star de « buzz fast-food » et un canard en plastique. Il n’en faut pas plus pour résumer le concept de l’émission. Jeremstar, c’est un peu le MacGyver du PAF et là est son génie : compiler dans un « format pause » (ingurgitable en une dizaine de minutes montre en main) un nom qui parle aux plus jeunes (et ça n’est pas Jean Paul Sartre), un univers funny et familier et un ton rigolo-détente. Et ça marche puisque sa chaîne YouTube fondée le 10 Juin 2007, dépasse aujourd’hui les 1,2 millions d’abonnés. L’une de ses vidéos les plus vues, l’interview d’Amine Mojito, dont la célébrité ne se base que sur son incroyable machisme, est visionnée plus de 5 millions de fois.  

Mais ça n’est pas tout car la jeune star toucherait en moyenne 10.000€ mensuel rien que sur ce support (soit 1.500€ par million de vues). Car Jeremstar est aussi présent sur bon nombre d’applications dont SnapChat. « Pour une story SnapChat, c’est 10.000€ la journée. Mais je fais du sur-mesure, et cela peut aussi varier de 30 à 80.000€ » prétend tout naturellement la célébrité qui n’est pas en reste puisqu’elle sort en Octobre 2017 sa biographie officielle, venant compléter sur l’étagère de ses fan-boys et fan-girls l’amas de goodies à son effigie parmi lesquels les classiques agendas, crayons de papier, trousses, mugs et coques d’Iphone… La consécration. Et s’il est impossible de dire avec précision combien pèse financièrement, il se plait à crier sur tous les toits qu’il paye chaque année la coquète somme de 200.000€ aux impôts.  

LA FIN DU RÈVE ?  

Le succès pourra-t-il durer encore longtemps après dix ans d’activité ? C’est la question que nous pouvons nous poser alors que Jeremstar est mis en difficulté dans l’affaire du JeremGate, le plaçant pour l’heure en marge des plateaux de télévision où il s’était pourtant durablement installé. Car, en effet, la rumeur voudrait que Pascal Cardonna, collaborateur de France Bleu de son doux surnom de « Babybel », se soit servi de sa position et de sa proximité avec la célébrité pour abuser de jeunes garçons, potentiellement avec la complicité du principal intéressé. 

Totalement sur la défensive, le chroniqueur récemment congédié des Terriens du dimanche ne tarde pas à publier un communiqué dans lequel il réfute toutes les accusations à son encontre. Il en profite d’ailleurs pour déposer une plainte pour atteinte à l’intimité de sa vie privée (ironie du sort) tout comme Pascal Cardonna. Mais quelques jours plus tard, un jeune homme de 18 ans porte également plainte pour corruption, agression sexuelle sur mineur, recours à la prostitution et viol sur mineur. En effet, les faits remontent à une époque où le plaignant était âgé de seulement 15 ans. La plainte vise également Jeremstar et celui-ci ne tarde pas à dénoncer des « affabulations » tout en se désolidarisant de Babybel. Pas de chance, le même jour, un mineur de 14 ans au moment de faits, annonce qu’il a porté plainte.  

Pourtant, il est important de rappeler que Jeremstar fut à l’origine d’un grand coup de pied dans la fourmilière médiatique, en Octobre 2017, au cours duquel il dénonça le recrutement sexuel des participants aux émissions de télé-réalité en nous vendant un véritable réseau de prostitution. Alors, Jeremstar, héros ou salaud ? Le mystère persiste alors que, début Février 2018, deux des jeunes plaignants affirment avoir retirée leur plainte à l’encontre de Jeremstar, affirmant que toute l’histoire n’était en fait qu’une mise en scène orchestrée par le paparazzi Jean-Claude Elfassi, assoiffé d’une mystérieuse vengeance à l’encontre de la jeune star de la télé. Affaire à suivre… 

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE