« Chéri, on prend un chien ? » : l’adoption, et après ?

Prendre un chien est une lourde décision qui doit être le fruit d’une longue réflexion. Être en couple ne facilite d’ailleurs pas les choses. S’accorder sur le choix de l’animal...

Prendre un chien est une lourde décision qui doit être le fruit d’une longue réflexion. Être en couple ne facilite d’ailleurs pas les choses. S’accorder sur le choix de l’animal n’est pas tout. Contraintes juridiques liées au statut de l’animal, contraintes financières, risques de frictions dans le couple. On fait le point.

Lorsque l’on décide d’adopter un animal pour la première fois, il existe de nombreuses questions que l’on ne songe pas à se poser, tant elles semblent lointaines et déconnectées de nos réalités. Quel est le statut juridique de mon animal ? Quelles sont les contraintes administratives ? Qu’adviendra-t-il de notre animal en cas de rupture ? Il est nécessaire de se poser toutes ces questions avant d’adopter votre chien.

QUEL STATUT POUR MÉDOR ?

Tout d’abord, il faut savoir que tout animal est reconnu comme « être sensible » [c’est à dire doué de sentiments et capable de ressentir de la souffrance] depuis le 28 janvier 2015, date à laquelle l’Assemblée nationale a adopté un projet de loi reconnaissant que « les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité. (…)

Retrouvez la suite de cet article dans Garçon Magazine n°14 !

Vous aimerez aussi :