L’ABECEDAIRE DU SEXE

Lorsque l’on découvre sa sexualité, les jeunes (ou moins jeunes) gays ont de nombreuses notions à acquérir pour mieux en acquérir la richesse et la diversité. Vous avez encore...

Lorsque l’on découvre sa sexualité, les jeunes (ou moins jeunes) gays ont de nombreuses notions à acquérir pour mieux en acquérir la richesse et la diversité. Vous avez encore des doutes ou des hésitations ? Grâce à Garçon, cet été vous serez incollables sur la sexe gay ! 

Par Pierre Demaison 

A comme anus 

Ou l’une des principales parties du corps sollicitées lors d’un rapport sexuel. Si lors de rapports intimes, celui-ci est souvent l’origine de nombreux plaisirs (pénétration, anulingus, fist…), vous n’êtes pas sans savoir que ce n’est pas sa seule fonction (si vous voyez ce que je veux dire)…Donc quand vous savez que vous allez avoir une potentielle soirée chaude, et que vous êtes allés aux toilettes peu de temps avant, n’hésitez pas à faire un petit lavement à l’aide d’un outil appelé « poire » que l’on trouve en pharmacie notamment, histoire que votre compagnon d’un soir (ou plus) n’ait pas de mauvaises surprises…  

B comme Backroom 

Cette petite salle, un peu sombre peut-être situé dans les cruisings (ou sex-club), mais aussi dans certains bars, boîtes ou autres saunas. Ces endroits sont principalement faits pour trouver un partenaire d’une heure, et pour consommer sur place. A votre disposition dans de nombreuses backrooms, des slings, des croix de saint-andré, mais aussi des glory-holes… A noter que pour mettre un peu de suspens à ce moment, certains établissements ont créer de véritables labyrinthes aux nombreux recoins, pour se perdre et enfin se retrouver dans la moiteur d’une étreinte …  

C comme Cockring 

Eh oui, il n’y a pas que la bague au doigt qui compte, et celle-ci peut avoir l’avantage de vous procurer un plaisir sexuel décuplé. En effet, en le plaçant à la base du pénis, celui que l’on appelle également « anneau de queue » bloque la circulation sanguine du sexe et permet donc de prolonger l’érection, ce qui peut servir à la fois pour l’actif et le passif. Attention, cela dit, à choisir un modèle adapté à la taille de votre membre (ni trop petit, ni trop grand) et à ne pas le garder trop longtemps pour éviter d’abîmer votre outil. Ce serait dommage … 

D comme Domination 

On ne va pas se mentir le fantasme « domination-soumission » est certainement l’un des plus courants de la sexualité (et je ne parle pas seulement des gays…) Ce jeu de rôles  peut en effet permettre un certain renouvellement de vos parties de jambes-en-l’air, alliant le physique et le cérébral. Cela dit, il convient de bien vous être mis d’accord avec votre partenaire avant de vous orienter dans cette voie, histoire qu’il n’y ait pas de malentendus sur les limites de chacun par exemple. Et surtout, ne pas oublier qu’à aucun moment vous ne devez hésiter à dire « non » ou « stop ». Encore une fois, ça reste un jeu… 

E comme échangisme 

Pratique relativement commune dans la communauté gay, celle-ci consiste à coucher avec quelqu’un d’autre avec l’aval de son partenaire, si possible devant lui. Voir votre amoureux prendre son pied avec quelqu’un d’autre, et d’autres pratiques, devraient vous donner des idées pour pimenter votre vie au lit… 

F comme fist 

En anglais, the fist signifie le poing. Cette pratique consiste donc à insérer l’intégralité de votre main dans l’anus de votre partenaire. Il va sans dire que tout cela se fait progressivement et qu’il ne s’agit pas de rentrer d’un coup sec votre poing dans les fesses de votre partenaire, qui risque de vous expulser fissa si vous tentez cette expérience en mode bourrin ! Il est plutôt conseillé de commencer avec un doigt, deux, etcetera. Mais attention, tout le monde ne prend pas forcément de plaisir avec le fist-fucking…  

comme Golden shower 

On aurait pu aussi vous parler de la Brown-Shower, de la Orange Shower… Vous allez bientôt comprendre. La Golden Shower consiste à se faire uriner dessus par votre partenaire durant un acte sexuel. Je vous vois déjà prendre votre air « dégoûté ». Après tout, pourquoi pas, chacun ses plaisirs ! Cela dit, pas besoin de davantage d’explication pour les variantes citées plus haut… 

H comme harnais 

Si de prime à bord, on peut d’abord penser à l’équipement qu’utilise les sportifs pratiquant l’escalade, ou à celui des animaux, ici il est question de celui qui sert d’agrément lors de certains rapports sexuels, utilisé notamment dans le milieu fetish, mais de plus en plus aussi en dehors. Le principe reste le même : maintenir le corps de votre partenaire, pour pouvoir vous y agripper plus facilement. Dès fois que votre amoureux vous échapperait… 

I comme infidélité 

Il paraît que c’est une pratique particulièrement courante dans la communauté gay, alors on se devait de l’intégrer à cet abécédaire… Vous êtes d’accord ? 

J comme jockstrap 

Voici un accessoire qui pourrait faire le bonheur de votre chéri. Ce sous-vêtement est composé d’une grande bande rattachant la poche qui maintient votre service-trois-pièces, et les deux élastiques qui remontent votre  joli fessier. Existant sous forme de slip ou de boxer, le jock-strap peut aussi être un très bon outil pour vos séances de sport… On recommande ! 

K comme Kamasutra 

On a souvent tendance à associer cet ouvrage écrit entre le 6è et le 7è siècle à la sexualité hétéro, c’est oublier que bon nombre de positions présentes nous sont également réalisables… Non mais ! Il convient d’ailleurs de rappeler que l’homosexualité féminine comme masculine sont jugées naturelles dans ce recueil hindou. En tout cas, si vous vous ennuyez au lit, le kamasutra fait partis des choses qui peuvent sauver la libido de votre couple. 

L comme Loutre (ou otter) 

C’est une nomination que l’on a découvert récemment, notamment sur les applications de rencontres. Faisant parti de la communauté bear (ours), les loutres seraient comme ses comparses poilu, mais il serait maigre. Il est souvent considéré comme un ours maigre. Bon, avec tous ces animaux, faut avouer qu’on est un peu perdus… 

M comme morpion 

Cette définition n’est pas, à proprement parler, une spécificité de la sexualité gay. Mais comme, il peut s’insinuer de façon récurrente dans notre intimité, autant en parler. Le morpion, autrement nommé pou du pubis (les deux noms ne donnent vraiment pas envie !) est un petit insecte, ressemblant fortement à un crabe d’environ 2-3mm (miam, miam). Si on vous en parle ici, c’est que c’est souvent durant un rapport sexuel qu’on le transmet, d’où le fait de le trouver principalement près de l’anus ou dans le pubis. Les symptômes sont principalement des petites marques sur la peau, plus une envie impossible à contrôler de se gratter. Pour vous en débarasser, malheureusement les médicaments tels que SprayPax ont été supprimé par le commerce, vous pouvez donc les remplacer par les lotions anti-poux de tête (vous savez ceux que vous aviez quand vous étiez petit, hein !), le mieux étant de tout rasé (en plus, c’est tout doux !) Enfin, stop aux intox, la présence de morpions ou de poux n’a rien à voir avec la propreté. Voilà, c’est dit ! 

O comme orgasme 

Il faut quand même bien avouer que c’est le but de la chose… Et qu’il n’est pas toujours facile à atteindre. Pour ceux qui auraient quelques difficultés, le titillement de la prostate peut vous aider. On dit ça… 

P comme Passif 

On aurait pu aussi proposer « A comme actif », l’un n’allant pas sans l’autre, l’un ayant besoin de l’autre (quoique). De façon basique, le passif est celui qui est pénétré, l’actif, celui qui pénétre. Mais attention, malgré la terminologie, passif ne signifie pas que l’individu en question ne fait rien et attend que ça se passe. Un passif peut souvent être très actif, et réciproquement …  

Q comme queue 

Ou pénis ! Il s’agit de l’organe masculin de la copulation. Selon les chiffres, la moyenne de la taille des pénis français serait de 16 centimètres. Etrangement, sur les applications de rencontres, personne fait moins de 19 centimètres. Une explication ? 

R comme Rimming 

Vous avez sûrement déjà croisé cette catégorie un soir de disette sexuelle, en vous connectant sur un de vos sites pornos favoris. Le rimming est l’équivalant anglophone de l’anulingus, qui consiste à stimuler votre anus à l’aide de votre langue. Si cette pratique permet à un tiers d’atteindre l’orgasme, le rimming peut aussi avoir la fonction de détendre vos petites fesses avant une hypothétique pénétration, d’où l’importance d’y accorder un certain temps pour éviter toute tension, voire blessure (oui, ça arrive !). Pour l’anecdote, la variante consistant à enfoncer la langue le plus loin possible dans l’anus s’appelle le « colibri » en référence à l’oiseau introduisant sa langue dans les fleurs pour en recueillir le nectar. Si cette mignonnerie ne vous donne pas envie de s’y mettre… 

comme sling 

Ceux qui ont déjà visité une backroom connaissent forcément cet outil composé d’un morceau de cuir suspendu par des chaînes. Vous pouvez ainsi vous allonger, calant vos pieds dans deux anneaux. Vous êtes ainsi pile à la bonne hauteur pour votre partenaire actif, vous permettant de retrouver les joies de la balançoire… 

T comme TBM 

Pour les bordelais, cette abréviation ne signifie pas seulement Transports Bordeaux Métropole. En effet, vous pouvez aussi trouver ces trois lettres sur de nombreux sites de rencontres à la place de Très bien monté. TTBM existe également. La prochaine fois que pour décrire la taille de son pénis, votre correspondant Grindr parle de TTBM, soit c’est un menteur, soit il convient de partir en courant… 

U comme uro 

Ceux qui ont des rapports uro sont notamment ceux qui aiment la Golden Shower. Désormais, quand on vous demandera avant un plan, si vous êtes branchés uro, vous saurez de quoi il en retourne… 

V comme viagra 

La fameuse pilule bleue, ou la pilule magique. C’est en 1999 que le citrate de sildénafil (dénomination internationale arrive en Europe. Ce médicament (insistons dessus !) est indiqué pour les troubles de l’érection. Attention à ne pas le confondre avec un aphrodisiaque du type bois bandé qui lui n’est pas préconisé dans une visée thérapeutique. Pour la petite histoire, le nom viagra est un terme sanskrit signifiant le tigre… Tout un programme. 

W comme wrestling 

Signifiant lutte en anglais. Cette pratique est aussi associée à la sexualité puisque de plus en plus nombreux sont les hommes associant les deux activités. Pour les amateurs de sexe intensifs… 

X comme Films X 

La consommation de vidéos sur les plateformes de streaming n’a jamais été aussi fortes et notamment au sein de la communauté gay. Ces films vont désormais partie intégrante de notre sexualité, quitte à la pimenter. Attention tout de même à ne pas confondre fiction et réalité. 

comme  Yaoï 

Très en vogue au Japon, et de plus en plus dans le reste du monde, le Yaoï désigne des œuvres centrées sur les relations sentimentales entre deux hommes. Ce type d’ouvrage est plutôt destiné…aux filles. En effet, il ne faut pas le confondre avec le Men’s love, même type d’ouvrage destiné lui davantage à un public gay. 

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE