The Strange Ones : Étrange, vous avez dit : « étranges » ?

Le grand frisson, le mystère, la peur… Trois aspects que l’on retrouve rarement dans les films de cinéma LGBT. Ces caractéristiques, The Strange Ones les regroupe tout au long des 1h30 d’un...

Le grand frisson, le mystère, la peur… Trois aspects que l’on retrouve rarement dans les films de cinéma LGBT. Ces caractéristiques, The Strange Ones les regroupe tout au long des 1h30 d’un suspense hitchcockien porté, comme au temps de Psychose, à son paroxysme ! Une nouvelle découverte absolument poignante.

Peu nombreux sont les thrillers LGBT depuis que le brillantissime L’inconnu du lac est tombé dans les oubliettes de l’histoire cinématographique après avoir fait grand bruit à l’époque où Frigide Barjot (qui ?) avait encore le Mariage pour tous en travers de la gorge. Autant dire qu’il se faisait attendre et c’est avec un grand plaisir que nous l’avons découvert, sublime et touchant récit d’une escapade en duo à travers la campagne américaine.

Nous retrouvons, dans cette histoire absolument incroyable qui nous laisse rarement le temps de dire «ouf», deux jeunes campeurs dont on ne sait pratiquement rien et dont on ignore totalement d’où ils viennent et où ils vont (…)

RETROUVEZ LA SUITE DE CET ARTICLE DANS GARÇON MAGAZINE 15 !

Vous aimerez aussi :