VIDEO ! Pour la Marche des Fiertés parisienne, Les Séropotes portent un message d’espoir

Indétectable = Intransmissible

41 ans après la première édition parisienne, et alors que le départ sera donné à 14h, place de la Concorde, la Marche des Fiertés parisienne poursuit le combat nécessaire de la visibilité et de l’égalité pour l’ensemble du public LGBT+. Dans la droite ligne du mot d’ordre de cette année « Les discriminations au tapis, dans le sport comme dans nos vies ! », l’association Les Séropotes entend délivrer à cette occasion un message de tolérance, de vérité, mais surtout d’espoir.

 

 

 » C’est un message de lutte car ce qui cause le plus de dégâts aujourd’hui, ce n’est plus le virus lui-même, mais les silences et les préjugés qui l’entourent » rappelle l’actuel co-président Roman Krakowsky, alors que plus de 160 000 personnes vivent actuellement avec le VIH en France, et 1 personne gay sur 5 à Paris.

 

Indétectable = Intransmissible

 

 

 

 

 

 

Alors que les préconçus et l’ignorance continuent en effet d’être largement diffusés, l’association a souhaité rappeler une vérité, jusque-là dite à mi-mot, et ce même par une partie du corps médical.

href="https://visit.brussels/" target="_blank">

 

« Nous avons décidé de porter dans le cortège cette année le message « Indétectable = Intransmissible » qui signifie qu’une personne séropositive soignée ne peut plus transmettre le virus » explique le co-président de l’association née en 2006, et qui a pour but de rompre l’isolement et également de lutter contre les discriminations subies. Une vérité établie pourtant depuis de nombreuses années…

 

Seulement 2% des Français savent qu’une personne séropositive indétectable ne présente plus de risques de transmettre le virus

 

 

 

 

C’est donc par le biais de la manifestation de cet après-midi que Les Séropotes comptent faire entendre leur message de tolérance, alors même que selon un sondage de novembre dernier, commandé par AIDES, rapportait que 87% des sondés considéraient qu’avoir un rapport sexuel avec une personne séropositive sous traitement représentait un grand danger, quand seulement 2% disent savoir qu’une personne séropositive indétectable ne présente plus de risques de transmettre le virus. Des chiffres qui en disent long …

 

Pour contrer ces discriminations, l’association portera donc un message d’espoir, alors que selon Vers Paris Sans Sida, plus de 90%  des parisiens contaminés sont aujourd’hui sous traitement. On ne peut qu’espérer que ce propos sera porté haut et fort afin que l’ignorance et la bêtise conséquente puissent enfin reculer.