Les inspecteurs du travail seront formés contre les discriminations LGBTphobes !

D’après la ministre du travail elle-même, l’homosexualité et la transidentité demeurent, encore aujourd’hui, des sujets tabous au sein du monde du travail. C’est de cette constatation qu’est née la...

D’après la ministre du travail elle-même, l’homosexualité et la transidentité demeurent, encore aujourd’hui, des sujets tabous au sein du monde du travail. C’est de cette constatation qu’est née la volonté de signer la « Charte d’engagement contres les discriminations LGBTphobes ».

ministères sociaux/DICOM/Jacques Witt

Alors que les discriminations sont de plus en plus fréquentes au sein de la société et à plus forte raison, sur les lieux de travail, la Ministre Muriel Penicaud a pris l’engagement de lutter pour qu’elles soient systématiquement sanctionnées. C’est pour cette raison que la « charte d’engagement contre les LGBTphobies » a été signée.

Cette charte vise non seulement à mettre les discriminations au tapis mais également à prévenir et à lutter contre les discriminations « ordinaires » et permettre à ce que le travail ne soit plus un calvaire pour les personnes LGBT qui y sont très régulièrement harcelées et moquées pour leur différence. 

À ce sujet, la Ministre du Travail est très claire : « Dans la formation initiale des inspecteurs du travail, il y a déjà un module sur la discrimination. Nous allons faire un module spécialisé sur la discrimination liée à l’orientation sexuelle ».

Très rarement appliqué dans le monde, ce type de mesure semble aller dans le bon sens même s’il vaudra analyser les résultats sur le long terme pour savoir avec exactitude si elle servira bien la cause des personnes LGBT.

Crédit photos : ministères sociaux/DICOM/Jacques Witt

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

Vous aimerez aussi :