EDITO GARCON MAGAZINE 16 JUILLET/AOUT 2018

Le temps d’une pause ?  Chères lectrices, chers lecteurs,  La fête de la musique passée, le barbecue nettoyé et enfin mis en place, le maillot de bain acheté, les vacances réservées, pas de doute...

Le temps d’une pause ? 

Chères lectrices, chers lecteurs, 

La fête de la musique passée, le barbecue nettoyé et enfin mis en place, le maillot de bain acheté, les vacances réservées, pas de doute l’été est enfin parmi nous. Et ce pour notre plus grand soulagement. Après de longs mois de travail, d’énergie dépensée pour mener notre vie aussi bien que nous le pouvons, le temps d’une pause est arrivé. En effet, que l’on travaille en juillet et en août (courage !), ou que l’on ait la chance de s’octroyer quelques jours de farniente (bande de veinards !), la saison estivale a toujours ce goût de douce parenthèse. Une période durant laquelle la vie est un peu plus douce, un peu plus légère, un peu plus festive, finalement un peu plus…vivante. Une période de break indispensable pour nous aider à affronter avec plus de force encore les nouveaux défis qui nous attendront à la rentrée, porter plus haut encore nos combats, défendre plus fort nos convictions, nos idéaux. 

En effet, ces combats il faudra bientôt les reprendre, les réengager, pour que nos lendemains et ceux de nos enfants soient moins violents. Christophe Michel, l’époux de Jean-Luc Romero, décédé à seulement 31 ans, le 29 mai dernier, était de ces militants, de ces engagés, qui, même durant la période estivale continuait avec un entrain souriant à défendre les causes auxquelles il croyait. Depuis de nombreuses années, il était présent aux côtés de son époux dans le milieu associatif, notamment dans la lutte contre le sida et dans le combat pour obtenir une loi afin que demain nous puissions mourir dans la dignité.  Ceux qui l’ont connu se souviennent forcément de sa douceur, sa sagesse surprenante pour son âge, mais aussi de sa force tranquille et de sa foi en ses combats. A son image, notre détermination, notre volonté, pour nous aussi, ne doit pas faillir afin d’avoir enfin un monde qui nous ressemble demain.  

Ce numéro est dédié à cet homme à l’éternel sourire qui nous manque déjà. Du sourire et de la bonne humeur, c’est justement ce que nous vous souhaitons à travers ces quelques pages, que nous avons voulu volontairement plus légères que dans nos précédents numéros. Rire, se moquer de nous-mêmes, s’émouvoir… A cet instant précis, on vous imagine avec plaisir entre amis sur la plage ou autour d’un verre en terrasse, échangeant vos réactions, vous amusant de tel ou tel article, ou encore parlant de la lutte contre les LGBTphobies, des débats à venir autour de la PMA à venir, de ces idées, ces convictions sur lesquelles il ne faudra jamais céder. 

Finalement, le combat ne connaît pas de pause. Il n’y a jamais de temps mort pour dire et affirmer que nous avons tous droit au respect et à l’égalité. 

A l’image des combats de Christophe Michel, nous ne pouvons que souhaiter que vos batailles perdurent encore, haut et fort, pour ne s’arrêter qu’à la victoire. Le tout, dans le sourire et la confiance en ses idéaux et dans nos lendemains. 

Bel été et bonne lecture. 

Grégory Ardois-Remaud 

Rédacteur en chef  

Grégory Ardois-Remaud

Nantais d’origine, le jeune journaliste est un passionné avant tout qui aime s’évader dans le jardinage ou la littérature. Son talent caché ? Il connaît la bio de Louis de Funès sur le bout des doigts.

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE