DÉSIGNEZ L’HOMOPHOBE DE L’ANNÉE 2018 !

C'EST À VOUS DE VOTER !

Ils nous ont insultés, humiliés, allant parfois jusqu’à remettre en cause notre existence. On s’est dit qu’eux aussi méritaient un prix. Ayant conscience qu’aucune de leur déclaration ou acte n’est tolérable, et encore moins excusable, nous vous proposons d’élire celle ou celui qui, selon vous, a le plus dépassé les bornes. Vous avez jusqu’au 1 décembre .

POUR VOTER, RDV AU BAS DE LA PAGE APRES LES PORTRAITS

(vote, une fois par jour et par personne)

 

MARCEL CAMPION

Le roi des forains est-il aussi le roi des homophobes ? Dans une vidéo de janvier dernier qui vient de surgir, on le voit multiplier les attaques à l’encontre de la Mairie de Paris qui serait, selon lui, aux mains des homos. Et de conclure : «  J’ai rien contre eux, sauf qu’ils sont un peu pervers, ceux qui sont là  ». Face à la polémique, le septuagénaire a tenté d’éteindre le feu, en évoquant, sous couvert de lapsus «  ses amis homophobes ». Chassez le naturel, il revient au galop !

 

EMMANUEL DE PRÉVAL

Plus connu sous son pseudonyme, Prévalito, sur les réseaux sociaux, le patron de la société Barnum s’est fait remarquer alors que la grande fête de la tolérance et de la diversité, les Gay Games, venait d’être lancée. En effet, celui-ci n’a semble-t-il pas apprécié de toucher de l’argent de… la communauté LGBT ! Fournisseur lors de ces «  olympiades », l’homme d’affaires s’est même vanté sur Twitter de « reverser tous les bénéfices à La Manif pour tous  » car « ça lui posait un vrai problème moral de bosser pour des communautaristes ». À la suite de la publication, les organisateurs des Gay Games ont annulé leur commande, ainsi que plusieurs autres établissements. Devant l’ampleur de la bronca, le quadragénaire, proche du mouvement Sens commun, s’est excusé. Manque de pot, d’anciens messages ont été par la suite retrouvés, dans lesquels, il est notamment question du «  cerveau malade de ces LGBT  ». Internet et sa mémoire…

 

JEAN-CLAUDE VAN DAMME 

Il nous avait habitués à être plutôt «  aware  ». Mais lors de son passage dans l’émission de Laurent Ruquier «  On n’est pas couché »», l’acteur belge est apparu au mieux totalement déconnecté, au pire complètement réac. Semblant apprendre que deux hommes avaient désormais le droit de se marier, celui qui fut notamment à l’affiche de Full-Contact a tenté un parallèle pour le moins douteux : «  Les hommes se marient, les femmes se marient, les chiens se marient… Tout le monde se marie, et tout le monde divorce !  » Rappelé à l’ordre pour cette comparaison avec les animaux par Marlène Schiappa, également invitée du talk-show, le quinquagénaire a tenté une dernière boutade qui n’a pas fait rire grand monde, à commencer par la secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes : « S’ils veulent se marier, très bien. Mais si tous les garçons veulent se marier ensemble, et toutes les femmes ensemble, comment on va faire des enfants ?  » Faire rire, ça s’apprend…

DENIS BALBIR

C’est lors du match de football Marseille-Leipzig que le commentateur officiant sur W9 s’est illustré par une réplique qu’il aurait mieux fait de ravaler… Alors que la rencontre était terminée, le présentateur n’a pas caché sa satisfaction de voir la victoire de l’OM face aux Allemands dans un langage fleuri : «  Je suis bien content pour ces pédés-là arrogants au match aller. Ils étaient sûrs de gagner… Enfoirés !  ». Si les propos ont été tenus hors antenne, malheureusement la caméra a continué de tourner et les images ont été diffusées sur les réseaux sociaux… Malgré les excuses de l’animateur, celui-ci a été suspendu à titre provisoire de l’antenne. Qui a dit qu’il n’y avait pas de souci d’homophobie dans le sport ?

 

JEAN-MARIE ANDRÈS 

Les futurs débats autour de l’ouverture de la Procréation médicalement assistée [PMA] pour toutes les femmes serait-elle en train d’ouvrir à nouveau la boîte de Pandore de l’homophobie. C’est la question que l’on peut se poser après les propos du président de la Confédération nationale des associations catholiques [CNAFC]. À l’occasion des Universités d’été de l’organisation, à la fin du mois de septembre, cette charmante personne n’a pas hésité à prévenir ses troupes sur les dangers que cette loi ferait courir à la famille, appelant les membres à être sur leurs gardes : « Nous devons être sérieux, le problème, c’est pas que les pédés  ». SOS Homophobie a depuis porté plainte. Sans commentaire…

 

NADINE MORANO

En plein week-end de la Marche des fiertés de Paris, Nadine Morano n’a pas du tout aimé que le rainbow flag flotte sur l’Assemblée nationale. Et elle l’a fait savoir sur Twitter : «  Non, Je n’ai pas la même notion de la “fierté” qu’En marche… pauvre France décadente. Respect pour L’Assemblée nationale […] Respect pour les citoyens qui n’ont pas à subir ces exhibitions !  ». Suite à cette saillie, SOS Homophobie et l’association Mousse ont porté plainte pour injures homophobes et transphobes. Comble de la perfidie, l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy a illustré son message avec une photo de la Gay Pride… datant de 2012. Cette même photo avait déjà été utilisée par l’hebdomadaire d’extrême droite Minute pour stigmatiser les homos au moment des débats sur le Mariage pour tous. Alors, Nadine, on a des problèmes avec les dates ?

 

CYRIL HANOUNA

Passé maître dans l’art du buzz à deux balles, l’animateur-producteur le plus insupportable du PAF ne s’interdit rien. Et surtout pas d’user d’un humour potache qui fait la part belle aux clichés et autres caricatures. L’an passé, il a atteint les sommets de la bêtise avec un canular où de jeunes gays se faisaient piéger en direct. Un mea-culpa et une condamnation par le CSA plus tard, Cyril Hanouna a mis un peu la pédale douce. Ce qui ne l’empêche toujours pas de titiller Matthieu Delormeau ou de flirter sur des terrains glissants en demandant au public de «  TPM » si Marcel Campion est réellement homophobe…

 

LUDOVINE DE LA ROCHÈRE

Après avoir mis Frigide Barjot sur le carreau et pris la tête de la Manif pour tous, l’ultra-catho Ludovine de La Rochère continue de marteler à qui veut l’entendre son modèle de famille hétéronormé. Faute d’avoir pu empêcher le mariage entre couples de même sexe, elle compte bien s’opposer farouchement à la légalisation de la PMA et de la GPA en France. «  Si Emmanuel Macron annonce qu’il veut faire la PMA sans père, alors d’emblée, les gens descendront dans la rue« , a-t-elle récemment déclaré sur CNews. En voilà une qui n’a pas perdu la foi.

 

LE PAPE FRANÇOIS

Fin août, le Pape François aurait mieux fait de tourner sept fois sa langue dans le bénitier ! Lors d’une conférence de presse, il a, en effet, conseillé aux parents de jeunes homos d’utiliser la psychiatrie pour les faire soigner. Des propos jugés « graves et irresponsables » par SOS Homophobie qui y voit des conséquences lourdes pour des LGBT déjà fragilisés. Face au tollé provoqué par des propos qui nous renvoient au temps où l’homosexualité était encore considérée comme une maladie mentale, le Vatican a tenté de rectifier le tir en jouant de la confusion entre « psychiatrie » et « psychologie ». Pas très convaincante comme excuse. Et pour ce qui est de la pédocriminalité dans l’Église, il en pense quoi le Pape ?

 

AURANE REIHANIAN

Dans un portrait publié par Libé l’an passé, l’ancien président des Jeunes avec Wauquiez déclarait que « les enfants nés de la PMA ne devraient même pas exister ». On aurait pu croire que cette sortie de route signerait la fin de sa carrière. Que nenni ! Malgré deux plaintes pour « incitation à la haine et à la violence homophobe  » et une mise en quarantaine de quelques semaines, il est revenu dans la course politique plus dispo que jamais, cette fois-ci pour briguer la tête des Jeunes Républicains.

 

MOURAD GHAZLI 

Comme Nadine Morano, ce conseiller municipal de Thiais n’est pas fan, mais alors pas du tout des Marches des fiertés. Dans une vidéo tournée dans sa piscine, cet ancien sportif de haut niveau nous livre un best of de tout ce qu’il se fait de pire en termes d’amalgames et de clichés homophobes : « En France, des lois existent pour lutter contre les discriminations donc je ne vois pourquoi on va se mettre à poil avec un cuir entre les fesses en pleine rue à gueuler je suis fier d’être homo […] Tapez vous même un âne, mais fermez vos gueules !  ». On vous épargne la suite. Reste à savoir ce qui est vraiment le plus dramatique dans cette vidéo : l’avalanche d’âneries abjectes ou bien ce faux look à la David Guetta de pacotille.

(vote limité à 1 vote par jour/personne)

 

 

Les personnalités présentes dans le questionnaire  « la personnalité la plus LGBTphobe de l’année 2018 », ont été sélectionnées par un comité de 8 professionnels LGBT. Cette sélection met en évidence des personnalités publiques qui dénigrent par leur parcours ou leur prise de parole écrite ou orale.

Le sondage est sous contrôle d’huissier ; il débute le 2 octobre et se terminera le 1 décembre. Il est administré en ligne et en version print dans Garçon Magazine daté novembre/décembre.

Garcon éditions 1er média gay de France, valorise au quotidiens tous les acteurs qui font avancer la cause LGBT en France et dans le monde. Notre proximité est notre atout majeur.

Soutenez cette initiative, partagez le questionnaire et devenez partenaire en recevant les résultats en avant-première : direction@garcon-magazine.com