Tourisme : La Gay Prague

...

On parle toujours de Barcelone, de Bruxelles ou de Berlin comme destinations gays. Mais, tout aussi proche de nous [à 1h40 d’avion], se trouve la très jolie et fascinante Prague. Une ville qui, depuis quelques années, a pris un virage résolument gay-friendly et nous propose une multitude d’activités pour un week-end haut en couleur.

Par Christophe SORET

En participant à la Gay Pride qui, à Prague, dure six jours, nous avons pu voir l’engouement d’une ville [et peut-être d’un pays] autour de la communauté LGBT où les lesbiennes sont particulièrement présentes. Mais, commençons par les atouts culturels de Prague pour vous en vanter les attraits !

La ville, ses monuments et son architecture…
Le centre historique est très facile à faire à pied. Comme à Budapest, il y a deux rives et le fameux pont Charles pour les relier. Les ruelles de la ville vous offriront à voir une myriade de façades ou s’expriment un magnifique baroque mais aussi de nombreux exemples de l’art nouveau, de l’art déco ou du cubisme, que nous chérissons tant. Trois jours sont parfaits pour découvrir la Tour poudrière et la Maison de la municipalité, la magnifique place de la vieille ville et son horloge astronomique, le château, la cathédrale Saint-Guy, la ruelle d’or, la place Venceslas qui donne sur les boutiques modernes, le cimetière juif, sans oublier une promenade en bateau sur la rivière Vltava.

Coup de cœur personnel…
Au hasard de vos flâneries, vous tomberez peut-être sur un pendu, au-dessus d’une rue commerciale ou sur la tête de Franck Kafka, fait de «miroirs» pivotants. Ces œuvres sont signées du célèbre David Cerny, artiste gay controversé, dont on se surprend rapidement à chercher les créations après en avoir aperçu une ou deux. Il n’est bien sûr pas le seul à semer son art dans la ville, mais il reste sans doute le plus connu et le plus provocateur.

Retrouvez la suite de l’article dans le nouveau numéro de Garçon Magazine disponible chez votre marchand de journaux.

Crédit photo : Leah Takata