FAIRE SON COMING OUT AU TRAVAIL 

...

Un sondage paru aujourd’hui révèle que seuls 48% des personnes LGBT ont parlé de leur orientation sexuelle au travail !


Ce jeudi 11 octobre c’est la journée internationale du coming out. À cette occasion, l’institut Ifop dévoile les résultats d’un sondage sur l’homosexualité au travail !

Il révèle que 80% des personnes interrogées se disent prêtes à parler de leur orientation sexuelle à leurs collègues mais que seuls 48% l’ont déjà évoquée ouvertement. 

Ces chiffres montrent bien que le monde du travail n’est pas si propice à l’ouverture d’esprit. Par ailleurs, il convient de regarder ces résultats de plus près. En effet, sur les 48% d’interrogés qui ont déjà abordé leur homosexualité avec au moins un de leur collègues, 75% sont homosexuels et seulement 31% sont bisexuels. 

« Ce chiffre, légèrement inférieur à celui relatif aux membres de l’entourage, démontre qu’une certaine aversion au coming out persiste dans l’entreprise, surtout auprès des personnes bisexuelles. Notons par ailleurs que 25 % des homosexuels déclare ‘se cacher’ auprès de leurs collègues », peut-on lire en commentaire de l’étude.

Comme on pouvait s’y attendre, c’est bien avec son supérieur hiérarchique que le sujet est plus difficile à aborder. Seuls 39% des sondés ont eu l’occasion d’en parler avec leur boss.

Il y a donc un véritable tabou au sein de l’entreprise. Le coming out peut être vécu comme un frein dans l’accès à l’emploi et dans l’évolution d’une carrière. 

Le sondage montre que 19% des personnes interrogées assurent avoir été discriminées en raison de leur orientation sexuelle par des recruteurs.

Rien d’étonnant puisque la France est une mauvaise élève en la matière. Elle n’est qu’à la 7ème place du classement des « pays où il fait bon de déclarer son orientation sexuelle au travail ». Le Royaume-Uni et les Pays Bas sont eux premiers de la classe.