DÉCOUVREZ LE PALMARES DU « PRIX DU ROMAN GAY 2018 »

...

Le palmarès du prix du Roman Gay 2018 a été proclamé à Paris ce vendredi au Centre LGBT !

 

  • Prix du roman gay 2018 : « Les vacances du petit Renard » de Arthur Cahn aux EDITIONS SEUIL
  • Mention spéciale du jury : « L’île du Lundi » de Philippe Collas et Éric Villedary aux EDITIONS FRENCH PULP
  • Coup de cœur : « Loin de Douala » de Max Lobe aux EDITIONS ZOÉ
  • Coup de cœur (ex aequo) : « Mon père, ma mère et Sheila » de Éric Romand aux EDITIONS STOCK
  • Prix du roman historique :  « Tigrane l’Arménien » de Olivier Delorme aux EDITIONS H&O
  • Prix découverte du prix du roman gay : « Nos années parallèles » de Stéphane Corbin aux EDITIONS LAMAO
  • Prix de la romance gay : « Cœur de cible » de Thomas Andrew aux EDITIONS JUNO PUBLISHING
  • Prix de la romance gay (ex aequo) : « Journal d’une robe noire  » de H.V. Gavriel aux EDITIONS MILADY
  • Prix du roman court gay : « Un tour du monde pour le Refuge » de Sébastien Monod, Jeff Keller, Nathaniel Vigouroux, Maxime Meyer, Enzo Daumier, S.M. Gerhard, Jeanne Malysa, Denis-Martin Chabot, Aurore Kopec, Sébastien Avril, Mélanie Tellier, Vincent Koch, Ludovic Zadania, Michel Evanno et Luc Frey aux EDITIONS TEXTES GAIS
  • Prix d’honneur 2018 pour l’ensemble de son œuvre à NM Massaux EDITIONS TEXTES GAIS

 

Le PRIX DU ROMAN GAY a été créé en 2013 à l’initiative des Éditions Du Frigo editionsdufrigo.com. Il s’agit de récompenser des romans (déjà édités et diffusés) de langue française originale et appartenant à une littérature d’inspiration homosexuelle masculine.

 

Depuis 2015, ce prix littéraire est ouvert à tous les pays francophones ou en partie francophones. Le Prix Du Roman Gay ne se voulant absolument pas ghettoïsant, la notoriété, le genre et l’orientation sexuelle (dont l’abstinence) des auteur.e.s ne rentrent évidemment pas en ligne de compte, écrivains avant tout.

Les Maisons d’Éditions réputées y participent, mais aussi les auteur.e.s auto-édité.e.s, en partenariat avec des éditeurs/imprimeurs ou des petits éditeurs indépendants voire alternatifs, ce concours étant avant tout une initiative visant à favoriser leur visibilité, cette visibilité si importante dans la lutte contre l’homophobie.

Le jury (en France, Belgique, Canada et Suisse pour l’instant) est composé d’écrivains, critiques, blogueurs, blogueuses, lectrices, lecteurs, libraires et éditrices-eurs… LGBT ou non. La thématique gay (en filigrane ou au centre de l’œuvre) est certes le critère de sélection mais ce sont bien les qualités littéraires qui sont récompensées.