DON DU SANG : LES GAYS TOUJOURS ABSTINENTS !

...

L’Assemblée nationale a maintenu jeudi soir lors d’un vote la différence de traitement entre les hétérosexuels et les homosexuels dans le don du sang !

crédit : Nawak

29 voix contre 23. C’est avec ce chiffre très serré que le statu quo est maintenu malgré les nombreuses discussions et divisions au sein même de la majorité. Les homosexuels vont devoir continuer à faire voeu d’abstinence pendant 1 an pour pouvoir donner leur sang. 

Le Conseil d’Etat a rejeté hier soir l’amendement qui réclamait l’égalité pour tous face au don. 

 

« Les autorités sanitaires doivent privilégier les mesures les mieux à même de protéger la sécurité des receveurs lorsque les données scientifiques et épidémiologiques disponibles ne permettent pas d’écarter l’existence d’un risque », a indiqué le Conseil d’État en rendant sa décision. À noter que le dernier cas de contamination d’un receveur par le VIH date d’une quinzaine d’années.

« STOPPONS L’HYPOCRISIE ! »

Le MoDem a immédiatement dénoncé « une véritable discrimination ». « Le critère d’exclusion doit être celui des comportements à risque et non de l’orientation sexuelle », a estimé le député MoDem Jean-Luc Lagleize. « Stoppons ces hypocrisies », a affirmé Xavier Paluszkiewicz, l’un des deux « marcheurs » à avoir voté pour le texte alors que son groupe s’est prononcé contre.

Rappelons que c’est seulement depuis 2016 que les homosexuels peuvent en théorie faire don de leur sang. En effet, ce geste leur était totalement interdit depuis 1983 en raison des risques de transmission du VIH. 

Seul point d’avancée hier soir : le don du sang sera désormais autorisé dès l’âge de 17 ans. Portée par le député David Abad (LR), la proposition permet à la France de s’aligner sur le droit européen.