PERSONNALITÉ LGBT+ 2018

C'EST À VOUS DE VOTER !

Après Jean-Luc Romero-Michel en 2017, qui sera votre personnalité préférée pour cette année ? Chacun des nommés ci-dessous a contribué, à son niveau, à la visibilité, la défense et aux combats de notre communauté durant les douze derniers mois. Même s’ils méritent tous d’être récompensés, un seul gagnant sera élu et révélé dans notre numéro de décembre. Vous avez jusqu’au 30 novembre, minuit, pour voter !

Par Grégory Ardois-Remaud 

OCÉAN 

Il nous avait habitués à nous faire rire. À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, le 17 mai dernier, le comédien de 41 ans, que l’on avait connu sous le nom d’Océanerosemarie, nous a terriblement émus en faisant son coming out trans sur le site Komitid. « Je vous demande de m’appeler Océan ». C’est avec ces mots que, celui qui s’est fait connaître il y a plus de dix ans dans le spectacle La Lesbienne invisible, a pris la décision de s’assumer tel qu’il est. Un geste de courage fort et rare pour cette partie de la communauté, qui compte peu de référents sur la scène médiatique. On salue… 

MOUNIR MAHJOUBI 

Alors qu’il n’hésite plus à montrer ses ambitions pour la mairie de Paris, on ne sait si le but de son coming out public, le 18 mai dernier, était réellement de lutter contre l’homophobie ou d’attirer des électeurs LGBT dans son giron… Toujours est-il que rares sont les politiques, dans une position aussi importante, à assumer leur homosexualité. La figure montante de la Macronie, de 34 ans, n’a d’ailleurs pas hésité à poser aux côtés de son compagnon dans les colonnes de Paris Match, avec une volonté de montrer l’exemple dans la sphère politique. Nous accorderons donc au secrétaire d’État chargé du numérique le bénéfice du doute. À qui le tour ? 

AMÉLIE MAURESMO 

Une première dans le sport français. L’annonce est tombée en mai dernier: pour la première fois, une femme sera capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis à partir de l’année prochaine. C’est un choix novateur que propose la Fédération française de tennis avec l’ancienne numéro un mondial. À 39 ans, celle qui a fait son coming out lesbien, en 1999, ne devrait pas pour autant oublier ses enfants : Aaron [3 ans] et Ayla [1 an]. D’ailleurs celle qui succédera à Yannick Noah en janvier prochain, s’est exprimée favorablement concernant l’ouverture de la PMA à toutes les femmes : « Cette loi, c’est permettre à toutes les femmes d’avoir le choix. On ne peut pas refuser ça. »

EDDY DE PRETTO 

C’est la révélation musicale de l’année ! Si son premier single, Kid, qu’il l’a fait connaître est sorti en 2017, c’est bien cette année que la carrière du chanteur s’est envolée de façon fulgurante avec plus de 100 000 exemplaires de son premier album, Cure, vendus en quelques mois, et une nomination aux Victoires de la musique. Ne souhaitant pas être un porte-drapeau de la communauté gay, il ne cache pas pour autant son homosexualité, souhaitant notamment banaliser le sujet et questionner la masculinité. Comparé à Stromae, l’artiste de 25 ans, au style brut et incisif, n’a pas fini de faire parler de lui… 

 

CHRISTOPHE MICHEL-ROMERO 

Disparu brutalement le 29 mai dernier à l’âge de 31 ans, le militant associatif était bien plus que « le mari de ». Secrétaire général de l’Association pour le droit à mourir dans la dignité [ADMD], depuis 2013, mais aussi salarié auprès d’Élus locaux contre le Sida ces derniers mois, il avait notamment œuvré sur l’exposition itinérante Portraits de Vi(h)es et organisé la présence du premier char de l’association pour la dernière Marche des fiertés parisienne. Homme de conviction et de combat pour la communauté LGBT, celui qui avait épousé Jean-Luc Romero [conseiller régional de l’Île-de-France] en septembre 2013, méritait pleinement sa place dans cette élection. 

THOMAS DE « L’AMOUR EST DANS LE PRÉ » 

Ostréiculteur dans la région de La Rochelle, pour cette 13e saison, c’est l’un des gros coups de cœur du public, et de l’animatrice Karine Le Marchand, charmé par sa simplicité et sa belle gueule. À 31 ans, il est le premier candidat gay [sur deux] à aller jusqu’au bout de l’aventure. N’ayant pas fait l’émission dans un but militant, sa présence a eu le mérite de permettre à un programme familial diffusé pendant trois mois en prime time d’ouvrir son public à l’une des réalités de l’homosexualité. Et ce n’est déjà pas si mal ! Enfin, selon certaines rumeurs, le beau gosse serait à nouveau célibataire. Avis aux amateurs… 

MURIEL ROBIN 

Nouvelle marraine de l’association Le Refuge, depuis novembre 2017, la comédienne de 63 ans semble plus que jamais vouloir libérer sa parole contre les injustices qui la révoltent et profite de la plupart de ses interventions médiatiques pour diffuser un message d’entraide. À cet égard, celle qui est pacsée avec la comédienne Anne Le Nen, n’a pas hésité, cette année, à s’engager auprès de Guillaume Mélanie, fondateur de l’association Urgence Tchétchénie, pour accueillir, au mieux et en France, les victimes de cette barbarie. Depuis, elle s’est lancée dans un nouveau combat contre les violences conjugales, après avoir incarné avec succès Jacqueline Sauvage pour TF1. Une femme de talent et de convictions. 

MARC-OLIVIER FOGIEL 

 

Jusque-là relativement discret sur sa vie privée, en cette fin d’année, l’animateur de 49 ans a décidé de mettre sa pudeur au rencard pour parler des enfants nés par GPA. En effet, il n’hésite pas à raconter son parcours dans cette méthode de procréation dans un livre intitulé Qu’est-ce qu’elle a ma famille [éd. Grasset]. Papa de deux petites filles [Mila, 7 ans et Lily, 5 ans], Marco souhaite désormais parler afin que les clichés sur la Gestation pour autrui cessent. Une façon de faire avancer la société sur ce sujet, alors que la GPA est interdite en France. En attendant, on continue de retrouver régulièrement l’animateur de 49 ans sur « Le Divan » de France 3. 

KIDDY SMILE

Arborant fièrement un t-shirt où il était inscrit « Fils d’immigré, noir et pédé », à l’occasion du concert organisé pour la Fête de la musique dans la cour de l’Élysée, l’artiste de 29 ans a marqué les esprits [et fait danser Brigitte Macron]. Venant de sortir son premier album, One Trick pony, le DJ se revendiquant comme queer, veut faire avancer la représentativité de la communauté LGBT « racisée ». Véritable Ovni musical et adepte du voguing, il est déjà vu par certains médias comme une future icône LGBT. L’artiste a même eu le droit à un article dans le New York Times. Une belle publicité pour la France et la communauté LGBT. 

ALEX RAMIRÈS 

C’est la star de l’humour qui monte ! À seulement 29 ans, l’humoriste vient d’intégrer la prestigieuse équipe de l’émission « Quotidien » [TMC], présentée par Yann Barthès. Repéré par Arthur, il est également régulièrement présent dans nombre de ses émissions, alors que son second one-man-show, Sensiblement viril, dans lequel l’humoriste souhaite, notamment, s’éloigner des clichés associés à l’homosexualité, cartonne. Depuis quelques mois, il s’amuse aussi à reproduire en version low cost des dessins animés ou des clips de nos icônes, comme Britney Spears. Mention spéciale pour la parodie de Toxic. On adore… 

CHRIS 

« Je suis pansexuelle : complètement hétérosexuelle, complètement gay. » La chanteuse de 29 ans qui revient, cette année, avec son second album, Chris, s’amuse à remettre en cause les identités sexuelles et de genre, se définissant comme « une femme phallique » pour mieux redéfinir la féminité opprimée. Plus sensuelle et sexy que jamais, l’artiste continue d’intriguer un auditoire allant de la France jusqu’aux États-Unis où elle est reçue dans les plus grands shows. Elle est aujourd’hui l’une des artistes francophones les plus vendues dans le monde, statut qui devrait se confirmer avec ce second opus déjà salué par la critique. 

KÉVIN ELARBI 

Incarnant Hicham dans la série Clem sur TF1, le personnage incarné par le jeune comédien de 29 ans s’est marié au printemps avec Aurélien. Un fait encore rare à la télévision française, d’autant plus que c’est la première fois qu’on évite le mélodrame habituel autour d’un personnage gay. Même si le comédien n’est pas présent dans la prochaine saison de la fiction, ce grand cinéphile multiplie les projets et notamment la défense de la communauté LGBT sur les réseaux sociaux. Il est d’ailleurs ambassadeur du Refuge. 

JONAS BEN AHMED 

Premier acteur transgenre présent dans une fiction française, l’arrivée du comédien dans la série de France 3, Plus belle la vie, a été remarquée. Élu « Personnalité de l’année » lors des Out d’Or 2018, le jeune comédien a participé à une intrigue autour de la transition du personnage d’Antoine. L’occasion, selon lui, de faire avancer la société mais pas que : « Après la diffusion des épisodes, j’ai beaucoup de messages de personnes trans : me voir épanoui leur donne de l’espoir ». On ne sait pas encore si le personnage reviendra dans la série, mais il espère que sa présence aura « contribué à un monde meilleur. » 

JEANFI JANSSENS 

C’est l’année de la consécration pour le Nordiste ! À 44 ans, l’humoriste voit enfin sa bonne étoile lui sourire : les représentations de son one-man-show, Jeanfi décolle, affichent complets, il est devenu sociétaire des « Grosses têtes » sur RTL, a été à l’affiche du dernier film de Dany Boon et participe à « Danse avec les stars » sur TF1. Ouvertement homosexuel, il a déjà commencé à travailler sur son prochain spectacle, qui devrait arriver en 2020 et qui devrait être consacré à son arrivée dans le showbiz. En attendant, de nombreux projets devraient voir le jour. Quelque chose nous dit qu’on n’a pas fini d’entendre parler de lui… 

STEPHANE BERN

Stéphane Bern 18 ans après Amélie Mauresmo et sa compagne, l’animateur et son compagnon Lionel ont accepté d’être le premier couple gay en couverture de l’hebdomadaire Paris Match. Un acte fort pour l’homme de 54 ans qui jusque-là restait discret sur sa vie privée a décidé de raconter la belle histoire d’amour qu’il vit avec celui qu’il a retrouvé plus de seize ans après leur rencontre.

N’OUBLIEZ PAS DE VOTER ÉGALEMENT POUR « L’HOMOPHOBE 2018 »