PETIT LIVRE DE MAI, TOUT LE MONDE EST GAY.

Mai et Juin sont, en quelques sortes, des mois de transition. Il fait bon, sans plus. Il pleut beaucoup. Il ne fait pas vraiment chaud et, déprimé devant cette incertitude...

Mai et Juin sont, en quelques sortes, des mois de transition. Il fait bon, sans plus. Il pleut beaucoup. Il ne fait pas vraiment chaud et, déprimé devant cette incertitude climatique, on préfère souvent se retirer dans le boudoir avec un bon livre. Voici notre sélection pour accompagner vos solitudes pluvieuses.  

Par Victorien BIET. 

Si dure est la nuit, si tendre est la vie de Loana. Éditeur : Plon.  

Il y a des gens dont on dit que leur vie mériterait d’être écrite tant elle est incroyable (ou tant ils s’évertuent à nous laisser à penser qu’elle l’est par une litanie indigeste de scabreuses péripéties). Loana, au sortir de son aventure derrières les murs du Loft, s’est heurtée à tout un tas de difficultés (drogue, obésité, alcool, médicaments…) qui firent la une des journaux à scandales. Elle se confie dans son tout nouveau livre autobiographique.  

Animaux homos. Histoire naturelle de lhomosexualité de Fleur Daugey. Éditeur : Albin Michel.  

Argument délivré par tout militant LGBT de base face à un homophobe primaire, le lien de cause à effet entre homosexualité animale et normalité globale est exploré de fond en comble dans cet ouvrage touchant et amusant. Ce sujet longtemps resté tabou y est brillamment et scientifiquement traité pour nous offrir un tour d’horizon des sexualités animales… bien plus vastes que vous ne sauriez l’imaginer.  

Éclat(s) d’âme, tome 1 de Yuhki Kamatani. Éditeur : Éditions Akata.  

L’on ne rangera pas ce livre dans la catégorie des Yaoi. Pourtant, à la lecture du résumé, on pourrait sérieusement l’envisager (ce que font de nombreux vendeurs de la FNAC). Tasuku, jeune homo qui s’ignore, se fait un jour surprendre alors qu’il regarde un porno gay sur son téléphone au lycée. La rumeur se répand, il songe rapidement à se suicider… Mais au moment de passer à l’acte, il fait une rencontre pour le moins surprenante et effrayante. 

Camarades de Pékin de Bei Tong. Éditeur : Calmann Levy.  

Tombé sous le coup de la censure dans son pays d’origine, Camarades de Pékin explore la découverte et la pratique de l’homosexualité sous la dictature communiste à l’heure de la répression de la place Tian’anmen. Histoire d’amour savoureuse, passionnante et désespérée, ce roman va bien au delà de la simple critique de l’intolérance des institutions chinoises et traite aussi des barrières imposées par le statut social sous un régime qui s’était pourtant juré de toutes les faire tomber. 

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE