Les relations 2.0

En 2019, il existe de nombreuses façons de voir et vire les relations amoureuses. On s’écoute, on se découvre, on cherche de nouvelles sensations… et on ose. Coté société,...

En 2019, il existe de nombreuses façons de voir et vire les relations amoureuses. On s’écoute, on se découvre, on cherche de nouvelles sensations… et on ose. Coté société, c’est la liberté d’être, d’aimer et de faire qui prend le dessus, avec une ouverte d’esprit qui voit le jour. Il était temps n’est-ce pas ?

Mais quelles sont ses nouvelles relations ? Comment les gérer et les vivre ? On vous explique

La différence entre la polygamie, le couple libre et le polyamour

Beaucoup de gens confondent la polygamie, le couple libre et le polyamour alors qu’une différence s’impose entre eux. 

Quand on parle de couple libre ou relation libre, on permet à son couple d’avoir des relations sexuelles ailleurs ou de flirter avec d’autres personnes, que son compagnon. Dans ce type de relation il n’est pas question de sentiment ou de relation sérieuse pour autant. Vous pouvez rencontrer des personnes partageant vos envies sur des sites de rencontres dédiés à ce genre de rencontres, comme c’est le cas d’extraconjugales.com par exemple. 

Le polyamour, est une sorte de relation libre avec option sentiments en supplément. Il permet aux deux partenaires d’être en couple réciproquement avec d’autres personnes, en incluant la notion d’amour et d’engagement émotionnel. 

Enfin la polygamie, c’est tout à fait autre chose. Le polygame peut avoir plusieurs personnes sur le plan sexuel et émotionnel, mais celles-ci- de leurs côtés leurs sont fidèle. Contrairement aux idées perçues, celle-ci existe pour les 2 sexes :  La polyandrie pour une femme ayant plusieurs hommes et la polygonnie pour un homme ayant plusieurs femmes. Elle est autorisée et très pratiquée particulièrement par les hommes dans certains pays, notamment dans la quasi-totalité des pays à forte population musulmane, où elle est culturelle.

Quand est-ce qu’on peut parler de tromperie ?
Dans ces types de relations, est-ce qu’on peut quand même mentionner la tromperie ? Celle-ci est confirmée quand l’un brise la confiance de l’autre et qu’il coupe court à l’engagement. 

Si en couple libre vous tombez amoureux de votre partenaire, si dans un polyamour vous commencez à aimer votre nouveau partenaire plus que votre compagnon, si vous mentez sur le nombre de partenaires, ou que vous prétextez des mensonges pour retrouver vos partenaires… alors oui il est question de tromperie. Lorsque l’honnêteté n’est plus de rigueur, la tromperie apparait. 

Ainsi, vous devez définir les règles avec votre partenaire avant de débuter vos aventures, et vous en tenir aux engagements. Déterminez également si vous aimeriez savoir les histoires de l’autre, ou si chacun doit garder son propre jardin secret. 

Parlez de tout c’est bien, mais avec certaines limites. Bien sûr que vous pouvez partager vos histoires et vous raconter les détails. A vraie dire il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses, il dépend surtout de votre personnalité, de votre relation, de votre proximité. 

Sachez que l’intention est primordiale, si vous voulez raconter pour partager et vous sentir apaisé, c’est ok. Si vous chercher à susciter la jalousie de votre partenaire, mauvais point. 

Comment faire perdurer cette relation ?

Que ce soit dans la polygamie, l’union libre ou le polyamour, le mot confiance tient la clé. Il faut jouer la carte de la transparence dès le début de la relation pour mettre de côté la jalousie. Ainsi, la communication est très importante, il faut se parler à cœur ouvert car dans ce type de relation le but est de se faire plaisir et non pas de souffrir.  

Quoi qu’il en soit, une relation amoureuse est différente pour chacun. Il est essentiel de trouver ses propres limites, et revient à soi-même de voir comment faire pour gérer sa situation sans faire attention aux préjugées des autres. Ici, on parle de son bonheur et non celui de la société ou des autres.

Vous aimerez aussi :