LGBTphobies dans le Sport, Ils disent Stop

Dans son dernier rapport, SOS Homophobie frappe fort dans la dénoncation des discriminations dans sport : « LGBTphobes, footez le camp! ». Les constats sont alarmants, les chiffres sont chocs. Les...
LGBTphobies dans le Sport
Delegue de la LFP portant le brassard pour la journee contre l Homophobie

Dans son dernier rapport, SOS Homophobie frappe fort dans la dénoncation des discriminations dans sport : « LGBTphobes, footez le camp! ». Les constats sont alarmants, les chiffres sont chocs. Les actes contre la communauté demeurent encore bien présents dans les stades et les vestiaires : « PD », « Tapette », Tarlouze ». Dans la sphère politique, certains ministres somment les fédérations d’agir.

Les sanctions tombent. La commission disciplinaire de la LFP a mis en place de mesures face aux LGBTphobies dans le Sport, en août dernier. 18 incidents homophobes ont subi des sanctions, parmi celui de Nancy. Les actions ont rapidement été saluées par les associations LGBT+, comme Rouge-Direct. En politique, la ministre des sports Roxana Maracineanu, a également soutenu l’intervention de la commission. « C’est une première », a-t-elle annoncée dans les médias.

Le football, premier bataillon dans la lutte contre l’homophobie

Face aux chants homophobes dans les stades, les arbitres ne peuvent garder le silence. Le 16 août, l’arbitre du match Nancy-Le Mans, Mehdi Moktari, prend la décision d’interrompre la rencontre sportive en ligue 2. « Ces chants n’ont pas leur place dans un stade de foot », indiquant avoir été à la rencontre des groupes de supporters, lors de la mi-temps. Avec ce premier événement, les interruptions s’enchaînent : Reims/Brest par Ben El Hadj, Monaco/Nîmes par Amaury Delerue et Nice/Marseille. Et, les récentes réunions entre les associations LGBT+, la LFP et le ministère des sports ouvrent enfin la voie à une évolution des mentalités, une première entente commune.

Retrouvez la suite de ce dossier sur les LGBTphobies dans le Sport dans le nouveau numéro de Garçon Magazine disponible en cliquant ici.

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE