Antoine Lebel, fondateur de French Twinks

Antoine Lebel lance French Twinks en 2013. Orienté principalement vers des jeunes « minets » de 18 à 25 ans, le label porno se fait rapidement une place, en France et...

Antoine Lebel lance French Twinks en 2013. Orienté principalement vers des jeunes « minets » de 18 à 25 ans, le label porno se fait rapidement une place, en France et à l’étranger, pendant six ans. Aujourd’hui, les récompenses illustrent la notoriété d’Antoine Lebel : « Meilleur réalisateur » à Paris, « Meilleur Réalisateur Européen » à Londres ou « Meilleur Vidéo » à Los Angeles.

Qu’est-ce que French Twinks, pour vous, Antoine Lebel ?

C’est devenu une véritable partie de ma vie, je suis indissociable de mon rôle de producteur. French Twinks est une expérience professionnelle et humaine que je ne pourrai jamais oublier ni regretter, tout particulièrement depuis que je travaille avec mon fidèle ami François Chagall.

Dans quelles circonstances le label a-t-il été lancé ?

Je cherchais un nouveau challenge, plus créatif. Lors de vacances en Floride, j’ai rencontré Victor Cody, un réalisateur de film X, avec qui j’ai réalisé un petit sitcom porno, Friends & Buddies.

Le succès inattendu de cette première production m’a convaincu de créer mon propre studio et d’importer le style American Twink en France.

Être producteur de films pornographiques, c’est quoi pour vous ?

C’est un métier très atypique où on peut exprimer librement sa créativité, sans contrainte. Il ne faut pas avoir peur de beaucoup travailler et être ultra polyvalent.

Retrouvez la suite de cet entretien dans le nouveau numéro de Garçon Magazine disponible chez votre marchand de journaux en cliquant ici.

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE