Le patrimoine LGBT+ fait de la résistance

Respectivement lancées en 1989 à Lille et en 2001 à Paris, Gay Kitsch Camp et Textes Gais ont transmis le patrimoine culturel LGBT+ pendant 20-30 ans. Aujourd’hui, leur travail...

Respectivement lancées en 1989 à Lille et en 2001 à Paris, Gay Kitsch Camp et Textes Gais ont transmis le patrimoine culturel LGBT+ pendant 20-30 ans. Aujourd’hui, leur travail fait d’elles des institutions vétérantes.

Propos recueillis par Aldric Warnet

Patrick Cardon, fondateur de Gay Kitch Camp

Gay Kitsch Camp, c’est quoi ?

Gay kitsch Camp s’attache à promouvoir l’histoire culturelle sur l’homosexualité. Depuis sa création, l’association réédite des œuvres majeures et mineures et devenues introuvables.

Comment recensez-vous les œuvres ?

Les titres sont choisis pour leur rareté et leur singularité. L’objectif est de cerner l’intérêt d’un support avant de le diffuser auprès du public LGBT+ ou des personnes intéressés par la question de communauté, chercheurs, étudiants et amateurs. 

Retrouvez la suite de cet entretien dans le nouveau numéro de Garçon Magazine disponible chez votre marchand de journaux en cliquant ici.

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE