Marche des fiertés, vont-elles avoir lieu ?

Entre annulations et reports en chaîne… Depuis le 17 mars dernier, le confinement impacte sur le vie de la communauté LGBTQI+. Contrecoup de cet arrêt, la tenue des marches...

Entre annulations et reports en chaîne… Depuis le 17 mars dernier, le confinement impacte sur le vie de la communauté LGBTQI+. Contrecoup de cet arrêt, la tenue des marches des fiertés est en cause à travers les villes de France. Etat des lieux.

Paris, cœur des manifestations

Dans la capitale, l’annonce est officielle depuis ce lundi 13 avril. Initialement prévue le 29 juin prochain, la marche des fiertés ne se tiendra pas à cette date. Des discussions en interne sont en cours entre les associations organisatrices de la manifestation, concernant un éventuel report.

Nous vous l’avions annoncé, une semaine plus tôt. Les organisateurs de la fierté Ours ont également annoncé l’annulation de la manifestation annuelle, initialement prévue durant la semaine du 27 juin. En dernier lieu, la pride de nuit n’a pour le moment donné aucune information.

Dans le reste de la France

A Angers, la décision, d’abord claire et directe sur l’annulation . La marche des fiertés a finalement été reportée. Dans l’ouest de la France, c’est le même son de cloche. La pride de Rennes ne se tiendra pas non plus. 

Dans le nord de la France, l’Arras Pride Festival a été suspendue, sans que nous sachions si une annulation ou un report vont être envisagés. Un peu plus loin, à Lille, les associations LGBTQI+ de la métropole ont annoncé le report de la pride au 26 septembre prochain.

Un peu au sud en France, Les collectifs LGBTQI+ à Lyon sont finalement revenus sur leur décision d’annuler la marche des fiertés et viennent d’annoncer un report de l’événement à l’automne prochain. A Grenoble, toutefois, la manifestation annuelle n’aura pas lieu, comme à Valence.

LM LGBT et Homogène ont, de leur côté, annoncé le report de la pride du Mans à une date ultérieure. En attendant, retrouvez un état des lieux des premières informations sur l’évènement de la métropole dans le dernier numéro de Garçon Magazine.

A Annecy et Bordeaux, les marches des fiertés n’auront pas lieu à la date prévue, mais aucune autre date n’ai officiellement été annoncée. 

Dans le sud de la France, les pride de Montpellier et Marseille ont respectivement annoncé un report de leur marche des fiertés, au 11 juillet pour l’une et au 5 septembre pour l’autre. De même les manifestations à Toulouse et Toulon, initialement prévues le 16 mai et le 13 juin, connaissent un décalage à début et fin septembre

A Metz, Biarritz, Orléans, Strasbourg et Tours, les marches des fiertés sont également reportées, sans plus d’informations. De son côté, les organisateurs de la pride à Toulouse a diffusé sa date de report, au 5 septembre prochain.

Pour certains, pas de nouvelles …

A Amiens, Flash Our True Colors, association organisatrice, ne s’est pas prononcé sur la marche des fiertés locale, que ce soit pour une annulation ou un report. C’est le même son de cloche pour Annecy, Bordeaux, Caen, Clermont-Ferrand, Gap, Nantes et Nîmes.

A Angers, la décision, d’abord claire et directe sur l’annulation . c’est finalement une suspension que les collectifs LGBTQI+ ont annoncé. Dans l’ouest de la France, c’est le même son de cloche. La pride de Rennes a également été annulée. 

Un peu au sud en France, Les collectifs LGBTQI+ à Lyon sont finalement revenus sur leur décision d’annuler la marche des fiertés et viennent d’annoncer un report de l’événement à l’automne prochain. A Grenoble, toutefois, la manifestation annuelle est annulée, également suivi par Valence.

Dans le sud de la France, les pride de Montpellier et Marseille ont respectivement annoncé un report de leur marche des fiertés, au 11 juillet pour l’une et au 5 septembre pour l’autre. De même les organisateurs des manifestations à Toulouse et Toulon, initialement prévues le 16 mai et le 13 juin, parlent d’un report respectivement à début et fin septembre

Pour certains, pas de nouvelles …

A Amiens, Flash Our True Colors, association organisatrice, ne s’est pas prononcé sur la marche des fiertés locale, que ce soit pour une annulation ou un report. C’est le même son de cloche pour Annecy, Bordeaux, Caen, Clermont-Ferrand, Gap, Nantes et Nîmes. 

Amiens 20/06/20

Caen 30/05/2020

Clermont-Ferrand 20/06/2020

Gap 27/06/2020

Nantes 06/06/2020

Nîmes Fin 20/06

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE