Grindr enlève son filtre ethnique

En pleine mobilisation contre les forces de l’ordre, Grindr a annoncé le retrait de son filtre ethnique, lundi 1er juin. L’initiative intervient après que des militants noirs et LGBTQI+...
© Getty Images

En pleine mobilisation contre les forces de l’ordre, Grindr a annoncé le retrait de son filtre ethnique, lundi 1er juin. L’initiative intervient après que des militants noirs et LGBTQI+ aient dénoncé leur hypocrisie. 

Un pas en avant … Dans un communiqué officiel, Grindr a décidé de supprimer son filtre ethnique, lundi 1er juin. . « Nous ne serons pas silencieux, et nous ne serons pas inactifs. », ont écrits les propriétaires du réseau gay. En cause, les communautés noires et LGBTQI+ ont fait pression sur l’appli gay, ce week-end.« Nous continuerons de lutter contre le racisme sur Grindr, à la fois par le dialogue avec notre communauté et une politique de tolérance zéro envers le racisme et les discours de haine sur notre plateforme », a ajouté l’entreprise dans son communiqué. « Dans le cadre de cet engagement, et en s’appuyant sur vos commentaires, nous avons décidé de supprimer le filtre ethnique de notre prochaine version.« 

Depuis le lancement de son réseau de rencontre, Grindr permettait aux utilisateurs de référencer leurs origines ethniques ethniques. Les abonnés premium avaient la possibilité de trier les profils sur la base, entre autres choses, de ce critère “ethnicité”. A l’époque (et encore aujourd’hui), certains membres ont dénoncé la mise en service et l’usage de cette fonctionnalité. Parmi eux, Sinakhone Keodora avait engagé des poursuites contre Grindr en 2018 et exigé le retrait de ce filtre discriminatoire. Une étude scientifique de l’université américaine Cornell avait aussi démontré que ces filtres amplifiaient “les divisions et les biais raciaux”

D’autres actions

Grindr a révélé qu’il engagerait deux donations, pour Black Lives Matter et l’institut Marsha P Johnson. « Il est de notre responsabilité de dénoncer la haine et la violence auxquelles une partie si vitale de notre communauté continue de faire face, a précisé Grindr dans son communiqué. La Pride de cette année a une responsabilité supplémentaire, un ton décalé et une nouvelle priorité qui se reflétera dans notre programmation : soutien et solidarité pour les personnes queers de couleur et le mouvement #BlackLivesMatter.”

Après que Grindr ai appelé à, je cite, « en faire de même », les réseaux de rencontre gay Jack’d et Scruff ont également effectué des dons pour les deux collectifs. Par la même occasion, ils ont supprimé le filtre « ethnicité » de leur base de données.

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE