jeune gay

Mis à la rue par sa mère, un jeune gay reçoit l’aide des internautes

Mis à la porte par sa mère, à Lille, un jeune gay a reçu l’aide des internautes, cette semaine. En cause, il a fait son coming-out quelques jours plus...
jeune gay
L’homophobie en milieu scolaire

Mis à la porte par sa mère, à Lille, un jeune gay a reçu l’aide des internautes, cette semaine. En cause, il a fait son coming-out quelques jours plus tôt. 

Élan de générosité ! Après que sa mère l’ai mis à la porte, à Lille, un jeune gay, Ralph, a bénéficié de l’aide des internautes, cette semaine. Lorsqu’il revient au domicile familial, il retrouve ses affaires dans un sac au pas de la porte. « J’ai eu du mal a me faire à l’idée que je venais de perdre ma mère juste pour mon orientation », explique-t-il, « Je me retrouve sans rien, sans argent ni logement et sans mère. Je ne sais même pas si je pourrais continuer mes études à la rentrée ». Le jeune homme décide alors de lancer une cagnotte sur PayPal et de partager son histoire sur Twitter. La solidarité des internautes, qui ont retweeté plus de 8000 fois son message, lui permet de collecter 1200 euros. Beau geste ! 

Dimanche 26 juillet, Ralph a fait son coming-out auprès de cette mère. “Elle l’a très mal pris et m’a dit qu’il était temps que je me débrouille seul,je suis ensuite parti faire un tour pour lui laisser le temps de réfléchir etc.”, explique-t-il. Lorsque le jeune homme revient chez lui, cette dernière reste sur ses positions et le somme de partir au plus tôt. “J’ai passé quelques heures dans ma chambre à pleurer et je lui ai demandé une dernière nuit avant de partir elle a accepté.”, confie-t-il. Le lendemain, il quittait le domicile familial.

Un problème persistant

La situation de Ralph n’est pas un cas unique. L’an dernier, le nombre de jeunes LGBTQI+ mis à la rue et hébergés par Le Refuge a bondi de 36,3% par rapport à 2018. En conséquence, la fondation a relancé son appel à dons annuel avec un court-métrage, Théo Chapitre 1. Et, la situation continue de persister. « Chaque année, ce sont près de 300 enfants qui sont mis à la porte de chez eux par leur famille. ».

Aujourd’hui, Ralph a la chance d’être hébergé par un ami proche mais pense effectivement au Refuge si jamais, je cite, “je me retrouve sans autre solution”. Enfin, le jeune gay a remercié les internautes pour leur solidarité et leurs conseils. “C’est vraiment adorable tout votre soutien ça me touche énormément”. 

Avatar

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE