conseillère de Donald Trump

La conseillère de Donald Trump enchaîne les déclarations LGBTphobes

La conseillère de Donald Trump, Jenna Ellis, a fait des déclarations LGBTphobes, lundi 10 août. Elle s’est notamment attaquée à la secrétaire de Pennsylvanie, Rachel Lefèvre, au VIH et...
conseillère de Donald Trump

La conseillère de Donald Trump, Jenna Ellis, a fait des déclarations LGBTphobes, lundi 10 août. Elle s’est notamment attaquée à la secrétaire de Pennsylvanie, Rachel Lefèvre, au VIH et au Stonewall Inn.

Toujours aussi virulent ! La conseillère de Donald Trump a attaqué verbalement la communauté LGBTQI+, lundi 10 août. En premier lieu, l’élue du gouvernement américain a mégenré la secrétaire de la santé en Pennsylvanie, la doctoresse Rachel Lefèvre. “Cet homme prend des décisions sur votre santé”, a-t-elle tweeté. Elle a appuyé son message avec un article de Mai 2020, qui a appelé l’élue “monsieur” a de multiples reprises. Sans s’arrêter, Jenna Ellis s’en est aussi prise aux personnes séropositives et au bar LGBTQI+  emblématique des Etats-Unis, Stonewall Inn, qui sont respectivement pour elle “une loi morale de Dieu” et “une célébration des péchés”. “Les chrétiens ne peuvent suivre la voie de Dieu et accepter et tolérer l’homosexualité”, a-t-elle aussi répliqué.  

Jenna Ellis est connue pour ses nombreuses déclarations à caractère LGBTphobes. Récemment, elle a été visée par des plaintes pour actes anti-LGBTQI+ et agressions transphobes. L’an dernier, la conseillère de Donald Trump a dénoncé la réforme pour interdire les thérapies de conversion. 

Une personnalité contradictoire

Depuis son entrée dans le gouvernement Trump, en Novembre dernier, Jenna Ellis a enchaîné les déclarations pour et contre la communauté LGBTQI+. Dans son dernier livre notamment, elle a notamment condamné l’attentat contre le Pulse à Orlando, qui a fait 49 morts. En parallèle, la femme politique avait dénoncé la position des élus conservateurs de la cour suprême, qui a participé à la légalisation du mariage pour tous, en 2015. Elle s’est plainte que la cour suprême reconnaisse et valide le mode de vie homosexuel au delà du cadre privé. 

A lire aussi : Etats-Unis, le Colorado s’éloigne de “l’état de haine”

Après que le Docteur Levine ait dénoncé ses actuels propos, Jenna Ellis a répliqué avec une photo sur Twitter. Sur cette dernière, elle y arbore un t-shirt où la phrase “Trump Pride 2020” est aux couleurs du drapeau LGBTQI+. Incroyable mais vrai ! 

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE