Montpellier

Montpellier, quatre jeunes hommes attaquent un couple gay et leur domicile

A Montpellier, une bande de jeunes a agressé un couple gay et saccagé leur appartement, samedi 8 août. Dans la matinée, le même jour, la police a interpellé les...
Montpellier
Crédit photo : Frédéric Bisson / Flickr

A Montpellier, une bande de jeunes a agressé un couple gay et saccagé leur appartement, samedi 8 août. Dans la matinée, le même jour, la police a interpellé les auteurs de l’acte. 

Toujours plus LGBTphobe ! Quatre jeunes hommes ont violenté un couple gay et saccagé leur appartement dans un immeuble à Montpellier, samedi 8 août. L’acte, clairement homophobe, intervient après que les résidents aient acquiécés à la question à la réponse de leurs agresseurs : “Vous êtes pédés ?”. “On va vous cramer.”, fustigent la bande, qui enchaîne les insultes et menaces de mort. Dans la matinée, le même jour, les forces de l’ordre ont retrouvé la trace des assaillants. Les quatre hommes, en vacances dans la ville, sont déjà connus des services de police. La justice prévoit de les poursuivre pour agression à caractère homophobe, vols en réunion, dégradation de biens et menaces de mort.

A l’origine de l’acte, le couple gay montpelliérain fume une cigarette à la fenêtre de leur appartement lorsque la bande de jeunes leur demande du cannabis. Suivant leur refus, il est ensuite visé sur leur orientation sexuelle. Devant la porte de l’immeuble, les assaillants, au nombre de deux  s’en prennent aux deux résidents, qui se défendent. L’un des deux repart avec une blessure légère à la tête. Pourtant, le calvaire n’est pas fini pour le couple. 

A lire aussi : Mis à la rue par sa mère, un jeune gay reçoit l’aide des internautes

Quelques instants, les agresseurs reviennent avec deux amis. Ils forcent la porte de l’immeuble, montent en direction de l’appartement. Les quatre jeunes hommes défoncent alors la porte de l’appartement et entrent. Les résidents, avec deux amis, se cachent dans leur salle. Les agresseurs mettent alors le domicile sens dessus-dessous et repartent avec un avec une console de jeux, une paire de baskets, une montre de grande valeur.

Montpellier, moins friendly ? 

L’acte homophobe intervient alors que la ville figure dans les meilleures destinations françaises LGBT-friendly. Dans le premier numéro de 2020, la métropole se trouvait à la huitième place du classement pour ses lieux festifs et ses engagements municipaux, soit une forte baisse comparée à 2012. 

Huit ans plus tôt, la mairesse en exercice avait célébré la toute première union post-adoption du mariage pour tous. Suivant cet événement, le nombre d’agressions à caractère homophobe a beaucoup augmenté, des structures LGBTQI+ ont dû fermer. La nouvelle majorité socialiste, que l’élu Michaël Delafosse mène, va-t-elle pouvoir rendre à nouveau la ville plus friendly ?

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE