Shanghai Pride

La Shanghai Pride annule tous ses événements

La Shanghai Pride a annoncé l’annulation de tous ses événements LGBTQI+, jeudi 13 août. L’organisation met ainsi sur pause 12 années de mobilisation intense, à cause de la COVID-19. ...
Shanghai Pride

La Shanghai Pride a annoncé l’annulation de tous ses événements LGBTQI+, jeudi 13 août. L’organisation met ainsi sur pause 12 années de mobilisation intense, à cause de la COVID-19. 

Le coeur en peine … La Shanghai Pride a déclaré qu’elle annulait l’intégralité de leurs manifestations, jeudi 13 août. Depuis 12 ans, l’organisation LGBTQI+ Chinoise se mobilise dans tout le pays en faveur des droits de la communauté. “Nous avons espéré instiller un sentiment d’appartenance en toute personne qui le cherche et cultivé un environnement d’inclusion et d’amour.”, ont exprimé les membres de Shanghai Pride. “Nous aimons notre communauté et nous vous remercions pour les expériences que nous avons partagé ensemble.  Envers et contre tout, nous serons toujours fiers, et vous devriez l’être aussi.”, ont-ils ajouté. En ce sens, c’est un véritable “au revoir” que le collectif envoie, intitulé “La fin de l’arc-en-ciel”

A lire aussi : La Pologne manifeste pour la libération d’une militante LGBTQI+

En 2009, des militants LGBTQI+ chinois lancent Shanghai Pride. Pour la première édition de la marche des fiertés, 3000 personnes sont attendues, prévision que la manifestation atteint très vite. Face à ce succès, l’organisation enchaîne les inaugurations d’événements, parmi les “Rainbow Bike Ride”, “Pride Run”, mais aussi des conférences et des réunions. “Nous avons travaillé pour enrichir la culture et la diversité de notre ville que nous aimons tellement”, ont confié les responsable du collectif chinois. Pendant ces onze années, Shanghai Pride a également mis en place de nombreux événements culturels, des groupes de paroles, des plateforme de témoignage en ligne et des moments d’échange. Aujourd’hui, l’organisation LGBTQI+ est la plus ancienne et connue à travers le pays. 

Un système profondément anti-LGBTQI+ 

 L’annulation des événements de la Shanghai Pride intervient alors que les personnes LGBTQI+ doivent encore lutter pour obtenir des droits. En 2016, seul 16% des chinoi.se.s a fait leur coming-out à leur famille. Pire encore, un rapport de Human Rights Watch a révélé que 96 hôpitaux publics et centre non déclarés réalisaient des thérapies de conversion pour changer l’orientation sexuelle et/ou l’identité de genre des personnes. 

Source : PinkNews

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE