Pierre-Jean Chalençon

Tête d’affiche : Pierre-Jean Chalençon

Après avoir reboosté les audiences des fins d’après-midi de France 2 dans « Affaire Conclue », Pierre-Jean Chalençon le plus grand collectionneur au monde d’objets en lien avec Napoléon 1er, publie une autobiographie...
Pierre-Jean Chalençon

Après avoir reboosté les audiences des fins d’après-midi de France 2 dans « Affaire Conclue », Pierre-Jean Chalençon le plus grand collectionneur au monde d’objets en lien avec Napoléon 1er, publie une autobiographie aussi fantasque qu’intrigante :  « Appelez-moi l’Empereur ! » chez Harper Collins… 

Alors ça y est ? Enfin libéré ? Tu ne t’es pas senti trop seul ces dernières semaines de confinement, Pierre-Jean Chalençon ? 

Je ne suis jamais vraiment seul, tu sais… Non, ce qui m’a affecté, c’est le désœuvrement et la peur du vide… Plus de boulot, plus d’occupations, c’est ça qui était le plus dur…  

Surtout que, pendant le confinement, tu fais partie de ces couples, qui n’ont pas tenu… Donc fraichement célibataire ? 

Oui… Mais ce n’est pas le confinement qui nous a fait changer de façon de vivre ! On n’a jamais habité ensemble, et on joue au chat et à la  souris… A coups de « Je t’aime moi non plus », ça fait vingt ans qu’on se quitte et qu’on se remet ensemble tous les deux ans… Donc je ne suis pas inquiet. 

Ton cœur est donc (presque) à prendre ! Quoique… Ton prince charmant éternel restera pour toujours Napoléon ! 

Ah ça oui ! Bonaparte, d’Ajaccio à Sainte-Hélène on restera toujours fidèle ! 

Et ce n’est pas anodin de parler de ça… L’Empereur a, lui aussi, eu quelques relations intimes avec les garçons ! Notamment à l’Ecole Militaire avec un certain Laugier de Bellecour ! Ils appelaient cela des « immodesties » ! Info ou intox ? 

Mais on lui prête beaucoup de liaisons homosexuelles ! C’était très courant à l’époque dans ces milieux ! Et en même temps, à la nôtre aussi, on ne va pas se mentir… Que ce soit dans la Marine, sur le Jeanne d’Arc où j’ai fait mon service militaire, où dans les casernes de pompiers que je connais, il y a toujours eu des pratiques homos !

A lire aussi : Marvel, Empyre illustre le premier mariage gay entre deux super-héros

Le confinement entre mecs, on sait très bien ce que ça donne ! Et ce n’est pas le bureau de presse des sapeurs pompiers de Paris qui pourrait me contredire… 

C’est aussi le point commun que vous avez tous les deux : tu as toujours été un peu ambigu sur ta sexualité… On ne sait plus vraiment si P-J Chalençon est gay, bisexuel, hétérosexuel…  

Ce doit être parce que je ne fréquente pas du tout le milieu ! Je ne suis pas vraiment communautaire ! Je ne suis pas un mec à étendard. Et Napoléon s’est, lui aussi, toujours battu contre le communautarisme ! Pour moi, il suffit que les choses soient belles et intellectuellement passionnantes. On peut très bien être gay et tomber amoureux d’une femme ! Le duc de Windsor, Edouard VIII, était ouvertement homo, ça ne l’a pas empêché de se marier avec une belle américaine ! 

Découvrez la suite de l’interview dans le nouveau numéro de Garçon Magazine disponible ici.

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE