Les Séropotes reçoit l’agrément du ministère de la santé

Les Séropotes a obtenu l’agrément national du ministère de la santé, en juillet dernier. Ce titre symbolique vient consacrer la visibilité de l’association dans son engagement sur la santé...
Les Séropotes

Les Séropotes a obtenu l’agrément national du ministère de la santé, en juillet dernier. Ce titre symbolique vient consacrer la visibilité de l’association dans son engagement sur la santé communautaire. 

Une récompense. Les Séropotes a reçu l’agrément du ministère de la santé, cet été. Après des années d’action dans la santé communautaire, ce titre apporte une visibilité supplémentaire pour l’association. « Cette décision récompense le travail collectif accompli ces dernières années dans l’accompagnement et le soutien des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) et la promotion de leurs droits. Il nous conforte également dans notre volonté de continuer notre action, en faveur d’une société séro-inclusive. », déclare Roman Krakovsky, Président des Séropotes. En conséquence, elle rejoint la longue liste des associations à posséder ce titre : Aides, Actions traitements ou encore Act-Up Paris. “Cet agrément, fruit du soutien de ses membres et de ses nombreux partenaires, nous engage et nous comptons l’honorer en défendant les droits des personnes vivant avec le VIH au sein des instances hospitalières et de santé publique.”, a-t-il confié.  

A lire aussi : La France reconnaît les formations scolaires du Refuge

Depuis son lancement, en 2009, Les Séropotes ont joué un rôle important dans la sensibilisation des structures médicales et juridiques sur les IST. En collaboration avec l’artiste allemand Ralf König, l’association a initié diverses campagnes sur la sérophobie, comme “Zérophobie” et “VIH indétectable = zéro transmission”. Parallèlement, elle a conjointement élaboré une série de stratégies sur le volet de la santé et des discriminations avec les instances politiques et associations LGBTQI+. 

De nouvelles actions

En janvier dernier, Les Séropotes ont élargi leur champ d’action avec une implication sur l’assurance-emprunteur et les soins non-VIH. Suivant un colloque professionnel, l’association a continué à porter ces questions lors de différents débats publics. Depuis peu; elle élabore une plateforme internet d’accompagnement global des personnes vivant avec le VIH, prévu pour fin 2020. 

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE