équipe de football

Une équipe de football américaine abandonne un match après un acte homophobe

...
équipe de football
crédit photo : instagram

Aux Etats-Unis, une équipe de football professionnelle, San Diego Loyal, a déclaré forfait au cours d’un match, mercredi 30 septembre. En cause, un joueur adverse a insulté un membre gay de leur team. 

Courageux ! Aux Etats-Unis, l’équipe de football professionnelle, San Diego Loyal, a déclaré forfait lors d’un match contre les Phoenix Rising, mercredi 30 septembre. En cause, un joueur adverse, Junior Flemmings, a insulté un footballeur gay de leur team, Colin Martin, de “batty boy”. (équivalent de gay efféminé, ndlr). « Leur décision collective de quitter la pelouse en solidarité et d’abandonner le match en dit long sur leur soutien pour moi et sur les valeurs de cette organisation, a déclaré Colin Martin via Twitter, après l’interruption du match. Au bout du compte, j’espère que ça servira d’exemple tout en montrant qu’on a encore du travail à faire avant de pouvoir se débarrasser de la haine dans le football ». La décision unanime de l’équipe américaine intervient alors qu’elle menait le match trois à un. 

A lire aussi : Angleterre, le footballeur international Thomas Beattie fait son coming-out

En marge de la rencontre, l’entraîneur de San Diego Loyal, Landon Donovan, a salué le choix de son équipe à déclarer forfait. « Ils étaient très certains à ce moment précis qu’ils abandonnaient tout espoir de passer les éliminatoires, même s’ils étaient en train de battre l’une des meilleures équipes de la ligue, a-t-il exprimé dans une vidéo postée sur Twitter. Mais ils ont dit que ça n’avait pas d’importance, qu’il y avait des choses plus importantes dans la vie et qu’il fallait défendre ce en quoi on croyait. C’est pourquoi ils ont décidé de partir »

Un acte banalisé

Le coach de l’équipe adverse, Rick Schwantz a banalisé l’insulte homophobe du joueur Junior Flemmings. « ils s’affrontent, ça fait combien de temps que tu joues au foot ?.”, a-t-il notamment déclaré. La semaine dernière, Neymar avait proféré des propos homophobes contre un joueur de . Pourtant, la Ligue du Football Professionnel a accordé “le bénéfice du doute” au sportif brésilien et membre du PSG. 

Avatar

FERMER
FERMER