football

Football : la ligue américaine sanctionne le joueur de Phoenix Rising pour son propos homophobe

La ligue de Football américaine, Union Soccer League (USL) a sanctionné le joueur de Phoenix Rising, mardi 6 octobre. Lors d’un match, la semaine dernière, le sportif professionnel avait...
football

La ligue de Football américaine, Union Soccer League (USL) a sanctionné le joueur de Phoenix Rising, mardi 6 octobre. Lors d’un match, la semaine dernière, le sportif professionnel avait insulté un membre de l’équipe adverse. 

A la hauteur ! L’USL a sanctionné le joueur de football, Junior Flemmings, a une suspension pour six matchs, mardi 6 octobre. En cause, l’organisation sportive professionnelle l’a reconnu “coupable d’avoir été l’auteur d’un langage grossier, sous la forme d’une insulte homophobe.”. La semaine dernière, le sportif avait insulté un membre de l’équipe San Diego Loyal lors d’une rencontre. Parallèlement à la sanction de l’USL, le manager de Phoenix Rising, Bobby Dulle, a suspendu toute activité de Junior Flemmings au sein de l’équipe jusqu’à la fin de son contrat, le 30 novembre prochain. “Ces actes ne pourraient être plus contraires aux valeurs fondamentales de notre club et nous nous excusons auprès de tous ceux qui ont été affectés.”, a-t-il affirmé, pour appuyer sa décision.

A lire aussi : Une équipe de football américaine abandonne un match après un acte homophobe

Le 30 septembre dernier, Junior Flemmings avait insulté Collin Martin de “batty boy” (équivalent de gay efféminé en français, ndlr). Suite à cet incident, toute l’équipe San Diego Loyal a décidé de déclarer forfait, alors qu’ils menaient le match 3 à 1. “Leur décision collective de quitter la pelouse en solidarité et d’abandonner le match en dit long sur leur soutien pour moi et sur les valeurs de cette organisation.”, avait déclaré Collin Martin via Twitter, après l’interruption du match. “Au bout du compte, j’espère que ça servira d’exemple tout en montrant qu’on a encore du travail à faire avant de pouvoir se débarrasser de la haine dans le football.”

Une accusation inacceptable

Peu après le match, Junior avait nié toutes les accusations de San Diego Loyal. “À aucun moment je n’ai prononcé d’insulte homophobe  », avait alors déclaré le footballeur américain. “Je ne connais pas Collin personnellement, mais je respecte tous mes adversaires de la même manière, Colmin inclus. Je suis déçu par les accusations de San Diego (…) J’ai été malmené et ridiculisé sans pouvoir de me défendre.”, a-t-il ajouté. 

L’entraineur de Phoenix Rising, Landon Conrad a profité de ce forfait pour leur ascension dans le championnat national. “Nos gars, à leur immense honneur, ont juste dit : « Nous n’allons pas laisser passer ça ».”, avait exprimé le coach. “Il était très clair à ce moment-là qu’ils renonçaient à tout espoir de se qualifier pour disputer cette phase, même s’ils battaient facilement l’une des meilleures équipes de la ligue. Mais il y a des choses plus importantes dans la vie et nous devons défendre ce en quoi nous croyons.”, a-t-il poursuivi.

Avatar

Vous aimerez aussi :

FERMER
CLOSE