Skieur

Le skieur Hig Roberts dévoile son homosexualité

...
Skieur
Crédit photo : Instagram

Le skieur professionnel et champion américain Hig Roberts a fait son coming-out médiatique, ce week-end. Il devient ainsi le premier sportif de sa discipline à dévoiler son homosexualité. 

Historique ! Dans une interview pour les médias Out et New York Times, le skieur professionnel Hig Robert s’est confié publiquement sur son homosexualité, ce week-end. Cette révélation intervient alors que le sportif s’apprête à prendre sa retraite dans un an. “Ne pas être capable d’être moi-même et ouvertement gay en tant qu’athlète professionnel a vraiment entraver mes performances.”, confie-t-il. “C’est une des raisons qui m’ont poussées à faire mon coming out aujourd’hui, en tant qu’athlète.”, poursuit-il. En conséquence, le champion américain devient le premier sportif de sa discipline à lever le voile sur sa sexualité. Il rejoint ainsi la longue lignée de sportifs du continent nord-américain à avoir fait leur coming-out : Gus Kenworthy, Adam Rippon ou encore Guillaume Cizeron, dernièrement.

A lire aussi : Coming-out, Guillaume Cizeron se confie

Dès le début de sa carrière dans le ski alpin, Hig Roberts a rencontré des difficultés quant à l’affirmation de soi, élément essentiel pour faire son coming-out. “J’étais le plus petit de mon équipe. J’ai [donc dû] développer des attitudes de surcompensation, et fait énormément d’efforts [pour être comme les autres].”, exprime-t-il. Mais rapidement, le skieur professionnel se retrouve piégé dans un monde régi par le culte de la performance et les standards de la masculinité. « Je ne pensais pas vraiment que je pouvais être gay et réussir dans un sport aussi [viril].”, raconte l’athlète à propos de ses premières années. Le sportif met alors en sourdine son orientation sexuelle pour se conformer aux règles … jusqu’à aujourd’hui. « Je ne savais pas comment faire exister l’homosexualité dans les espaces que j’aimais, et celui dans lequel je m’étais trouvé : le sport. Je n’étais pas sûr que ce que je ressentais était similaire à ce que je pensais être l’homosexualité à l’époque.”, confie-t-il.

Crédit photo : Capture d’écran Instagram

Donner une voix à sa communauté

Avec ce coming-out, Hig Roberts entend aujourd’hui s’engager pour sa communauté, là où il ne le pouvait pas à l’époque, par peur de perdre le soutien de ses sponsors. « Les athlètes n’ont pas le droit de montrer le moindre engagement politique. On ne peut pas utiliser cette visibilité pour autre chose que le sport », explique le sportif. « Je devais seulement me sentir chanceux d’être là. », poursuit-il. 

Découvrez également : Rugby : le joueur anglais Levi Davis fait son coming out bi

Pour cette raison, il va s’opposer à cette banalisation de l’homophobie dans les stades et sur les terrains. De même, il souhaite devenir un exemple pour ces personnes qui, comme il l’a été, sont dans le placard. « Je veux qu’il soit possible pour les athlètes et les plus jeunes qu’il y a des gens qui ressentent la même chose. C’est votre voyage, votre agenda, mais vous pouvez changer votre histoire. Et si vous avez peur de le faire, ça ne fait pas de vous un lâche. Vous n’êtes pas faible. », conclut-il. 

Avatar

FERMER
FERMER