Etats-Unis

Etats-Unis : une revue aide les personnes trans

...
Etats-Unis

Aux Etats-Unis, une revue de presse, Translash, a dédié une édition spéciale aux personnes trans, lundi 21 décembre. Elle entend ainsi être une solution à leurs difficultés en cette année particulière. 

Réchauffer les cœurs ! Aux Etats-Unis, la revue Translash a consacré un numéro exceptionnel pour les personnes trans, lundi 21 décembre. Pour la seconde année consécutive, le média entend ainsi apporter un brin de positivité dans le contexte particulier de la Covid-19. “L’équipe de Translash consacre encore son temps à créer et envisager le futur des [personnes] trans.”, a publié le média sur son site web. “En 2020, {cette communauté] s’est montrée de manière à remplir nos cœurs de joie et d’espoir.”, a-t-il poursuivi. En conséquence, Translash se veut être la solution pour un avenir meilleur des minorités identitaires, dans la continuité des combats comme celui de Marsha P. Johnson.

Une longue histoire

Au départ des émeutes de Chicago, en 1964, la communauté trans n’a cessé de porter sa voix pour améliorer leurs droits aux Etats-Unis et dans le monde. Pendant les émeutes de Stonewall, dans le voguing et les marches des fiertés, elles ont crié les discriminations auxquelles elles font face. Dans les médias, certaines icônes trans et non-binaires ont utilisé leur image pour véhiculer un message fort au monde pour faire avancer les mentalités. Parmi elles, la mannequin Valentina Sampaio, l’acteur Eliott Page et les femmes politiques Petra de Sutter, Georgina Beyer et Antonella Lorca. 

A lire aussi : Un espace de coworking LGBTQI+ arrive à Nantes

De même, la communauté a dénoncé les injustices envers les personnes trans. Pire encore, les morts de certaines d’entre elles, comme Vanessa Campos, Tony McDade, Doona, Alejandra Monocuco, Avril ou Jessyca Sarmiento, suscite l’émoi dans le monde entier. Dans cette part d’ombre, le coming-out a constitué une arme politique de taille pour apporter sa part de lumière, grâce notamment à Nikkietutorials et Emily Bridge. Enfin, dans les politiques, les initiatives médiatiques et les discours, les questions transidentitaires y figurent de plus en plus. Magnifique !

Un parcours complet de l’année 2020

Dans son édition annuelle, Translash n’a fait la passe sur aucun sujet. Outre ceux mentionnés ci-dessus, le média a mis à l’honneur le mouvement #Blacklivesmatter, dans lequel se trouvait aussi les personnes trans racisées. De même, il a fait un état des lieux sur les études portant sur la communauté trans tout en donnant quelques conseils pratiques pour bien vivre les vacances de Noël. “Nous espérons que cette seconde édition de notre magazine couvrira la chaude magie de l’année passée et permettra de passer le cap de vacances difficiles pour beaucoup d’entre nous.”, a conclu Translash.  

Avatar

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

FERMER
FERMER