Scènes de films LGBTQI+ cultes : “La sortie”, “But I’m a cheerleader”

...

Chaque vendredi, (re)découvrez une des scènes de films LGBTQI+ cultes. Après La cage aux folles, Tootsie, Go Fish, Les roseaux sauvages et Hustler White, on met à l’honneur But I’m a cheearleader, avec la scène de la sortie.

Aperçu d’une des scènes de films LGBTQI+ cultes, avec ”la sortie” dans But I’m a cheerleader :

scènes de films LGBTQI+ cultes

Loin de l’institut religieux centralisateur de “thérapies de conversion”, un groupe d’ami.e.s sort dans un boite gay pour oublier la pression de l’éducation mortifère. L’héroïne principale, Megan, est étonnée d’atterrir dans un tel endroit, avant de rapidement avoir confiance. Attirée par sa comparse Graham, interprétée par Cléa DuVall, elle se laisse porter par l’ambiance dansante des lieux. Mais, ce n’est pas sans mal puisque la jeune femme est vite prise par un sentiment de jalousie. 

Pourquoi on aime cette scène ?

La séquence de la sortie est le seul moment pourvu de gaieté (sans jeu de mots … ou pas) que connaît la troupe d’ami.e.s. Les jeunes élèves doivent en effet suivre tout au long de leurs journées suivre des thérapies de conversion pour oublier leur attirance envers le même sexe. En ce sens, il est un des seuls films d’époque à apporter son lot de positivité, comme le prouve cette scène. Et ce à la différence des films comme Philadelphia, La Cage aux folles ou encore Huster White, qui abordent les questions LGBTQI+ sous un angle négatif. 

A lire aussi : SCÈNES DE FILMS LGBTQI+ CULTES : “LA QUÊTE DU CLIENT”, “HUSTLER WHITE”

Le pitch du film : 

Au premier abord, Megan, jeune pom-pom girl, mène la vie la plus normale. Elle est bien intégrée dans sa famille et a un petit-ami. Sauf que voilà, elle n’a jamais embrassé d’hommes et n’a que des images de femmes dans sa chambre. En conséquence, ses parents l’envoient dans une école de “réorientation sexuelle” pour qu’elle apprenne à aimer le sexe opposé. Toutefois, la rencontre avec Graham, étudiante de l’école, ne va pas tout à fait le permettre …

Avatar

FERMER
CLOSE