Garçon Magazine

Garçon Magazine : On fait le récap de l’actu’

...
Garçon Magazine

Mathieu et Alexandre, TF1, Mar-a-Lago, LGB Alliance… Découvrez les actus qui ont fait la première semaine de Janvier sur Garçon Magazine.

Garçon Magazine article n°1 : Mathieu et Alexandre emménagent dans une nouvelle maison

Pour bien commencer l’année 2021, Mathieu et Alexandre ont officialisé leur futur emménagement dans une nouvelle maison, vendredi 1er janvier. En cause, le célèbre couple gay de L’Amour est dans le pré viennent récemment de signer un bail. « Ça me stresse un peu, le fait de changer d’endroit…”, a confié Mathieu, qui a longtemps vécu dans sa ferme de Camargue. Ce à quoi Lucile, avec qui Mathieu et Alexandre ont annoncé la nouvelle, et l’ancien jockey ont répondu avec une certaine plaisanterie. “Les vieux, ils ont souvent peur.”, a déclaré Lucile. “Les vieux, ils aiment pas le changement.”, a exprimé Alexandre. En tout cas, ce déménagement est un moyen d’avoir leur lieu rien qu’à eux, “neutre” en tous points et non loin du lieu de tournage de l’émission, à “huit minutes de Manade”.

Transidentité : une journaliste assume sa position 

Vendredi 31 décembre, la journaliste de TF1 Audrey Crespo-Mara a pris la parole dans L’instant M, sur France Inter. Au cours de l’émission, la professionnelle a continué à traiter de manière problématique la transidentité. « Lilie serait née petite fille, il n’y a pas d’histoire à raconter. Il y a huit ans, un enfant né garçon s’appelle (deadname). Au fil des années, cet enfant explique à ses parents qu’il estime être une petite fille enfermée dans un corps de garçon. L’histoire que j’ai à cœur de raconter, c’est celle de ce petit garçon qui affirme être une petite fille. Lilie serait née fille, il n’y avait pas d’histoire« , a-t-elle déclaré au micro de Dorothée Barba.

Garçon Magazine article n°3 : Mar-a-Lago – un politicien gay se retrouve à la rue

A Mar-a-Lago, aux Etats-Unis, un homme politique gay pro-Trump, Georges Santos, et son mari ont dû abandonner leur maison. En cause, le couple a organisé une soirée non respectueuse des règles sanitaires, pendant le réveillon de l’an. “Mon fiancé et moi avons dû quitter notre maison ce soir avec nos quatre chiens à cause de la publication de mon compte Instagram sur les réseaux du NY Times.”, a-t-il tweeté, le 3 janvier. A ce titre, il précise que cette diffusion publique a valu le renvoi immédiat de son conjoint pharmacien. ”Vous avez exposé ma famille au danger et dépouillé l’un de nous de sa vie. C’est anti-américain !”, a-t-il fustigé, dans une adresse directe au média.

L’homme politique gay Dave Ward défend LGB Alliance

L’homme politique gay britannique, Dave Ward, a pris le parti du mouvement LGB Alliance, lundi 4 janvier. Le conseiller du parti travailliste juge que le collectif ne propage pas la haine, alors que certains activistes pointent leurs attaques transphobes. “Je soutiens le droit de LGB Alliance d’être entendu dans le débat de soumettre son point de vue sur les accusations.”, a déclaré le politicien. “Je ne crois pas une seconde que LGB Alliance soit un groupe haineux. Mon tweet dirige les personnes vers leur site web où ils expliquent leur position très clairement.”, a-t-il poursuivi. 

Garçon Magazine article n°5 : Gaysovercovid met à mal les covidiots queers

Via un compte Instagram, Gaysovercovid lève activement le voile sur des rave-parties illégales aux Etats-Unis, depuis les fêtes de Noël. Leur objectif est clair : alerter sur les situations problématiques et sauver des vies. “Nous sommes tous déprimés et fatigués de ça [du confinement, ndlr]. Mais, des personnes tombent malades, fatiguent et meurent. C’est ce dont la page traite. Ça n’est pas à propos de vous, c’est à propos de nous.”, a écrit le créateur du compte, en légende d’une publication. “Nos actions ont une incidence sur la santé de nos mères, pères, frères, sœurs, oncles, tantes, grands-parents et amis.”, a-t-il poursuivi. En conséquence, Gaysovercovid a lancé, ce qu’il appelle lui-même, “une guerre civile” contre les covidiots gays.

Droits trans : une députée va déposer une proposition

L’élue parlementaire du Nord, Valérie, a annoncé la déposition d’une proposition de résolution sur les droits trans, courant janvier. En deçà d’un projet de loi, la femme politique entend plutôt mettre en place un guide inclusif, à l’image de la charte de laïcité. “Le droit des personnes transgenres n’est malheureusement pas souvent appliqué. Des officiers de l’état civil demandent des exigences de preuves médicales. Les demandes lors de parcours de soin sont disproportionnées, et de nombreuses personnes transgenres ne peuvent pas continuer leur traitement lorsqu’elles sont incarcérées.” , a exprimé la députée ex-LREM à TÊTU.

Garçon Magazine article n°7 : Lille – Le lycée Fénelon rend hommage à leur camarade trans

A Lille, les lycéens de l’établissement Fénelon ont rendu un dernier hommage à leur camarade transgenre. Dans une lettre, quatre ami.e.s proches de la jeune fille ont porté les voix des étudiant.e.s ému.e.s. « Aujourd’hui nous écrivons pour Fouad, une adolescente partie trop tôt, mais avant tout notre amie. Nous la connaissions depuis environ mi-septembre, date à laquelle elle était arrivée. Elle était dans nos classes ou nos spécialités et ne plus la voir est comme une déchirure.”, peut-on lire au début de la lettre. “Fouad était drôle, toujours à faire des blagues, à avoir la phrase qu’il faut quand il faut, elle était à l’écoute. Avec elle, on pouvait parler de tout et de rien. Quand nous lui parlions de nos problèmes, elle était là.”, ont-iels poursuivi, se remémorant les bons moments.

Gabriel Attal reçoit une lettre de menaces

Sur Instagram, Gabriel Attal a partagé une lettre de menace à caractère homophobe et raciste vendredi 8 janvier. “Voilà le PD youpin suceur de Dachau, véritable garage à vélo, menteur… On va vous faire la peau, on va éradiquer la juiverie et les enculés du Macronisme. Les ordures, on les brûle.”, peut-on notamment lire sur le papier. En conséquence, le porte-parole du gouvernement a décidé de ne pas rester silencieux sur cet acte haineux. “Pas l’habitude de relayer les immondices que je reçois. En ce début d’année, je fais une exception. Racisme, antisémitisme, homophobie, sexisme : ne prenons jamais nos valeurs pour acquises, le combat doit être permanent. Cette lettre en est une preuve supplémentaire.”, a-t-il ainsi exprimé dans la publication. L’homme politique a également précisé le dépôt d’une plainte. 

Avatar

FERMER
CLOSE