Aller voir un psy'

Aller voir un psy’, l’affreux casse-tête !

...
Aller voir un psy'

Pour diverses raisons, une personne LGBTQI+ est encline à aller voir un psy’ : crainte du jugement, manque d’argent, etc. Pourtant, nous savons tous qu’au terme de la première séance le suivi d’un psy’ ne peut que faire du bien. Alors, pour que vous puissiez bénéficier de ce service sans soucis, on vous donne toutes les clés en trois points avant d’aller voir un psy.

Trouver le bon psy’, un coût ! 

Il n’est pas aisé de s’acquitter d’une certaine somme d’argent lorsqu’il s’agit d’aller voir un psy’, puisque nous n’avons pas forcément le budget pour ça. Surtout lorsque la psychothérapie, à de rares exceptions près, n’est pas remboursée par les régimes de santé publics. Mais, oh ! divine théorie, payer fait étonnamment partie du processus de guérison, ce qui donne une poussée supplémentaire dans votre engagement pour aller mieux.

En fonction des professionnels et du secteur, privé ou public, le coût d’une séance avec un psy’ varie. Il peut ainsi aller de 25-35 euros, pour les moins chers, pour atteindre jusqu’à 100 euros ou plus si vous optez pour LE psychologue. Mais en moyenne, la prestation unitaire tourne autour de 50-70 euros, soit bien raisonnable pour le service rendu. En dernier lieu, si vous détenez une mutuelle spécifique, vous pouvez demander une facture à chaque fin de séance pour être remboursé. 

Les petits bonus quand on est fauché :

Dès la première séance, vous pouvez demander une baisse du prix forfaitaire en fonction de votre situation. Il pourra alors fixer un tarif plus abordable et évolutif selon votre statut social et professionnel. 

A lire aussi : Les Comptoirs du soin prennent bien soin de vous !

En second lieu, il vous est également possible de vous rapprocher de certains centres de santé et des hôpitaux. En cause, les consultations de psychologue peuvent être intégralement prises en charge par les régimes de santé publique. Parlez-en à votre médecin. 

Deux bonnes adresses :

L’association APSOS (Accès à la Psychothérapie en Soutien Social) propose des solutions très peu chères (8 euros la séance). www.apsos.fr 

Les psys du cœur accueillent et dispensent une première aide gratuite. www.psysducoeur.fr 

Évaluer le besoin

Le devoir d’aller voir un psy de toute urgence est souvent la cause de nombreux problèmes et maux mentaux qui s’accumulent au cours de votre vie. Il peut être souvent question de discriminations, de soucis familiaux, de problèmes personnels, etc. En conséquence, les signes peuvent se manifester de différentes manières : angoisses, tristesse, fatigue, insomnie, troubles sexuels… 

Les séances vont ainsi être un moyen de faire le point, mettre les choses à plat, de vider la tête, évacuer tout élément perturbateur. Pendant chacune d’entre elles, le psy’ vous amènera donc à prendre conscience de tous ces problèmes (rancœur, culpabilité, honte). De fil en aiguille, il vous aidera à trouver une solution pour chacun d’entre eux et pour ne pas cumuler les mauvaises passes : décès, rupture, déception professionnelle, etc. A terme, vous pourrez reprendre votre vie en main et être de nouveau sur le droit chemin.

Découvrez la suite de l’article sur les conseils pour aller voir un psy’ dans le nouveau numéro de Garçon Magazine.

Avatar

FERMER
FERMER