Une femme

Une femme s’interroge sur le lesbianisme de sa lapine

...
Une femme

Au cours d’une émission britannique, une femme a demandé des conseils sur le comportement lesbien d’un de ses lapins, vendredi 22 janvier. Cette prise de parole intervient quelques semaines après la scène. 

Même chez les animaux … Pendant l’émission This Morning, une femme, Yvette, a interrogé un vétérinaire sur le lesbianisme chez les lapins, vendredi 22 janvier. En cause, l’intervenante a fait face à une situation relative à ce sujet, survenue quelques semaines plus tôt. Soit, un combat entre deux sœurs lapines, Hovis et Willow, qui a entraîné l’intervention d’Yvette. “21 semaines [après], Hovis continue à se chahuter avec sa sœur Willow.”, confie la femme en question. “Ma lapine est-elle lesbienne ?”, a-t-elle alors demandé. Mal à l’aise dans un premier temps, le vétérinaire a fini par répondre à la femme. “Beaucoup d’animaux peuvent être gays. Près de 1500 espèces animales ont des comportements homosexuels. C’est tout à fait naturel. L’amour est l’amour.”, a-t-il alors émis.

A lire aussi : Netflix va adapter un roman graphique gay en série

Ces situations ne constituent pas des cas isolés dans le milieu animal. En décembre 2020, des spécialistes ont constaté un événement particulier dans un zoo d’Indianapolis. Cause de la naissance d’un bébé manchot, ces derniers ont pu prouver que deux mâles ont couvé l’œuf jusqu’à la naissance. “Nous célébrons les belles différences de leur famille, car l’un de nos nouveaux arrivants est né d’un couple de même sexe, une première pour le zoo d’Indianapolis”, avait alors écrit le parc animalier sur son blog. De fil en aiguille, l’hypothèse d’une GPA entre animaux s’est posée, sachant que l’un des manchots a fécondé la femelle manchot. Dans sa finalité, les deux manchots mâles ont récupéré le bébé pour s’en occuper, à la manière d’une famille homoparentale. Magnifique !

La communauté s’emballe

Suivant son constat, le vétérinaire a toutefois précisé que ce ne pouvait pas forcément être le cas de la lapine, précisant que ces péripéties de combat étaient courantes. Pour autant,  les internautes LGBTQI+ ont gardé en tête l’argument communautaire. Certains ont ainsi clamé l’ajout de cet élément dans l’agenda gay quand d’autre se sont, comme la femme, demandé si leur lapine était lesbienne aussi. Dans sa fina lité, le commentaire d’un autre utilisateur a apporté une parfaite conclusion. “Et bien, même si sa lapine est lesbienne, je ne vois pas où est le problème. Achète-lui juste une autre lapine.”, a-t-il déclaré.

Avatar

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

FERMER
FERMER