Solidays

Solidays n’aura (toujours) pas lieu

...

La direction de Solidays a annoncé la non-tenue de Solidays en juin prochain à cause de la pandémie. Ce sera la deuxième année consécutive que l’événement aura été annulé.

Solidays

Satanée Covid-19 ! Cette année encore, le festival Solidays ne se tiendra pas à cause de la pandémie. Initialement prévue du 18 au 20 juin prochain, la manifestation met ainsi à mal les artistes qu’elle a sollicitée. De même que son partenariat avec Solidarités Sida. « C’est une décision difficile, mais c’est notre responsabilité de la prendre. Les espoirs que nous puissions jouer cet été, avec une grande jauge et debout, sont hypothétiques et faibles. », a déploré, à l’AFP, son dirigeant Luc Barruet. « On comprend que le gouvernement entretienne l’espoir et envoie des signaux positifs pour le moral des Français. Mais les festivals, et notamment les grands, ont des calendriers et des réalités économiques qui font qu’ils ne peuvent plus attendre« , a-t-il ajouté dans Le Parisien.

A lire aussi :  PARIS, SOLIDAYS ANNULE SON ÉDITION ANNUELLE

Cette annulation sonne comme un coup de massue supplémentaire pour les festivaliers. En avril 2020, les organisateurs de Solidays avaient déjà pris une décision similaire, sous le message fort “Solidays annulé, Solidays en danger”. “Solidays ne (ré)enchantera pas le monde cette année. Et pourtant, tout allait si bien. L’affiche était belle et le record de fréquentation sur le point d’être battu.”, a exprimé le programmateur de l’événement, au regard de l’impact de la pandémie du Covid-19 sur la vie en société, “Mais voilà, le rideau s’est baissé, douchant les derniers espoirs de Solidarité Sida et des nombreux fans du festival d’intérêt public.”, avait-il poursuivi.

Un appel à la générosité

Comme pour la précédente édition, les organisateurs de Solidays ont sollicité le soutien financier de ses partenaires. En cause, l’événement compte poursuivre sa collaboration avec Solidarités SIDA afin de financer leurs actions. Concrètement, il entend proposer « un projet télé pour célébrer la jeunesse et la musique, accompagné d’une grande campagne de mobilisation, aux dates initiales de Solidays, en faveur de la lutte contre le VIH« . En cela résiderait une alternative à la non-tenue de la manifestation. « Chez Solidarité Sida, ce n’est pas envisageable de dire “ on a essayé, mais on n’a pas réussi ”, a martelé Luc Barruet.

Avatar

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter

FERMER
CLOSE