Michel Ohayon

Michel Ohayon, directeur médical en centre de santé communautaire

...

Michel Ohayon est docteur au centre de santé communautaire, Le 190, à Paris. Dans le cadre de ses missions, il prend notamment en charge tout ce qui a trait aux IST. Pour Garçon Magazine, le spécialiste nous en dit plus. 

Michel Ohayon

Quel constat faites-vous sur l’impact des IST dans la santé des LGBTQI+ , Michel Ohayon ?

Les IST sont indiscutablement plus fréquentes dans la communauté, surtout chez les gays, et le phénomène est ancien. Il tient avant tout au fait que la sexualité s’exerce à l’intérieur d’un groupe relativement faible en nombre, au sein duquel toute infection circule plus facilement. 

La communauté est-elle assez sensibilisée à toutes les infections ? 

Oui et non. Beaucoup de progrès ont été faits et le développement de la PrEP s’est accompagné de routines de dépistage des IST qui passent de plus en plus dans les mœurs. En revanche, les recommandations vaccinales spécifiques aux gays sont mal connues : vaccination contre l’hépatite B, contre l’hépatite A. Sans parler de la vaccination contre le HPV qui est prise en charge depuis un moment chez les HSH jusqu’à 26 ans. 

De quelle manière accompagnez-vous les personnes atteintes de telle ou telle infection ? 

L’approche est-elle la même ou cela dépend-t-il du type d’infection, de la personne ? Il n’y a pas de manière spécifique d’accompagner une personne autour d’une infection en particulier. C’est plutôt la personne, dans sa totalité, que nous accompagnons. Il s’agit d’expliquer de quoi il s’agit de repérer les moments de vulnérabilité dans la sexualité (s’il y en a…). 

A lire aussi : Santé communautaire, les assoces en première ligne !

De même, il faut, bien entendu traiter à la fois la personne concernée et ses partenaires (c’est très important et souvent oublié), et de replacer l’événement dans l’histoire de la personne. C’est l’occasion de mettre à jour les vaccinations, de réfléchir aux stratégies de prévention, à la PrEP chez les séronégatifs. 

Découvrez la suite de l’interview avec Michel Ohayon dans le nouveau numéro de Garçon Magazine.

Avatar

FERMER
CLOSE