L’élu Brian Sims brigue le Sénat de Pennsylvanie

...

L’élu Brian Sims, ouvertement gay, a annoncé se lancer dans la course au Sénat de Pennsylvanie, lundi 15 février. Il entend ainsi être une voix dissonante contre le conservatisme politique.

Pour le changement ! En Pennsylvanie, l’élu Brian Sims, ouvertement homosexuel, a dévoilé officiellement sa candidature au poste de sénateur, lundi 15 février. Cette révélation intervient alors que l’homme politique, John Fetterman, a souhaité se lancer dans la course au Sénat de cet état, la semaine dernière. “Je veux porter un leadership visionnaire, basé sur l’expérience de vie et les valeurs de partage, comme gouverneur.”, a-t-il martelé. Pour appuyer sa position, le politicien a ainsi illustré son discours vidéo avec les couleurs de sa communauté et les revendications pour faire avancer les droits et les mentalités. Sacré bel engagement ! 

A lire aussi : LE NIGERIA RÉAGIT À L’INGÉRENCE DE JOE BIDEN

Depuis le début de sa carrière politique, il y a 10 ans, Brian Sims se bat pour l’équité et contre les discriminations. Lorsqu’il accède à la chambre des représentants, en Pennsylvanie, il n’hésite pas une seule seconde avant d’afficher son homosexualité. Les valeurs que lui ont inculquées sa famille et ses supérieurs de l’armée lui ont permis d’impulser dans les débats. Parmi les mesures, il a impulsé dans l’application du mariage pour tou.te.s, l’adoption, la pénalisation des crimes de haine et des thérapies de conversion. Aujourd’hui, l’élu entend exercer une influence plus grande avec sa candidature à ce poste, et représenter les 13 millions d’habitants de Pennsylvanie.

En finir avec le conservatisme

Là où les minorités LGBTQI+ ont dû subir les politiques discriminantes de Donald Trump, Brian Sims veut en ce sens représenter le changement. “Nous sommes l’antidote aux vieilles politiques.”, a-t-il confié. En cause, l’élu veut montrer que les années de lutte méritent de porter leurs fruits. Maintenant que c’est dit, attendons que l’homme politique va proposer comme mesures. 

Avatar

FERMER
FERMER