SOPHIE VITALI, VOYANTE GAY-FRIENDLY

...

 

Bienvenue en Corse ! C’est au sein de la très mystique Île-de-Beauté qu’une femme pas comme les autres tente d’éveiller les consciences. Sophie Vitali est voyante, médium, chaman et passeuse d’âme… tout un programme ! Sa proximité avec le monde gay, son histoire peu commune et ses qualités humaines font d’elle une voyante corse singulière et au caractère bien trempé. Au détour des ruelles de Furiani, nous l’avons rencontrée pour parler de son histoire et de son cabinet où exercent de nombreux professionnels de la divination. 

“Le ‘coming-out ésotérique’ est assez similaire au coming-out gay”  

– Quels sont tes dons et comment les as-tu découverts ? 

– Je suis médium de naissance, clairaudiente et clairvoyante. Je suis née dans une famille où l’on ne parlait pas de médiumnité. Au décès de ma grand-mère paternelle vers l’âge de cinq ans, j’ai compris que j’étais “différente ». En effet, je ne comprenais pas la tristesse des proches ni pourquoi l’on parlait de ma grand-mère au passé, car je ressentais toujours sa présence. Après une enfance difficile et des épreuves douloureuses, j’ai pris mon indépendance à dix-huit ans. Même si je percevais l’avenir ou le décès des personnes, je n’y prêtais pas véritablement attention. C’est à l’âge de 23 ans que je prédis un matin le décès d’un membre de ma famille. Le soir même, nous apprenions le suicide d’un cousin… Avec le temps, j’ai finalement accepté mon don, et j’en ai fait ma profession.  

– Le milieu de la voyance est parfois décrié ou raillé. Qu’est-ce qui fait ta différence et comment avoir confiance dans la voyance ou la médiumnité ? 

– Le monde de la médiumnité et de la voyance est immense. Il passe du chamanisme à l’exploration des vies antérieures, en passant par la divination. La médiumnité n’étant ni une science exacte ni un phénomène palpable, elle est souvent considérée comme farfelue. Le charlatanisme existe et je comprends la méfiance des consultants. C’est l’un de mes plus grands combats ! Je sensibilise les auditeurs lors de mes émissions sur Mystik Radio [une radio accessible sur internet] et sur Facebook. Je me suis aussi affiliée à l’INAD (Institut National des Arts Divinatoires). Cette association protège les consultants des dérives et escroqueries liées aux charlatans en tout genre. Je partage ses valeurs morales et sa charte de déontologie. 

– Comment reconnaître un véritable médium ? 

– Il s’agit d’abord de vérifier que celui-ci est déclaré et à pignon sur rue. De faire des recherches sur ce médium sur Internet et sur les réseaux sociaux, et de se méfier de celui qui se proclame comme le meilleur. Il faut aussi ignorer les démarchages téléphoniques. J’ai sélectionné rigoureusement de véritables médiums, voyants, chamans et astrologues, qui s’engagent pleinement lors des émissions-débats de Mystik Radio telles que “Qu’est-ce que la médiumnité ?” ou “Les phénomènes paranormaux”. De plus, je propose de nous tester gratuitement et en direct pendant les live-voyances gratuites programmées chaque mardi à 21h. Notre démarche commune est basée sur l’altruisme et les énergies positives.  

– Quelle est ta proximité avec le monde gay ? 

– Je suis une femme spirituelle et je vois l’amour en chacun. J’ai beaucoup d’amis et collaborateurs gays, et nous nous sommes rendu compte que nous avions subi des réactions similaires au coming-out gay lors de notre « coming-out ésotérique ». J’ai subi un certain rejet de ma famille et de mon entourage. Même si l’éveil de conscience et l’engouement pour la spiritualité sont en essor, l’être humain classe toujours les personnes dans des catégories. Il me paraît nécessaire de couper avec des personnes qui n’acceptent pas qui nous sommes. Continuer son chemin de vie, apprendre à s’aimer, être en accord avec soi-même et avec son cœur, c’est fondamental.  

– Tu habites en Corse. Cette région semble parfois comme très éloignée des us et coutumes de métropole. Les Corses sont-ils tolérants ? 

– J’ai ouvert mon cabinet à Furiani dans la région bastiaise en 2019. Cette île très mystique est pourtant très pudique. Comme en métropole, les consultants gardent secrète leur consultation ou leur proximité avec un médium. Je suis également chroniqueuse presse pour des revues spécialisées dans le paranormal et l’ésotérisme. Les Corses étant très chauvins, j’ai reçu énormément de messages de soutien de mes compatriotes et je les en remercie !  

– Peux-tu nous présenter ton cabinet et ce que tu proposes à nos lecteurs ? 

– J’ai créé Infinità Corse Voyance et sélectionné les médiums, voyants, chamans et astrologues pour leurs dons et leurs qualités humaines. Mon cabinet propose des consultations de voyance en ligne par audiotel et des consultations privées. Il est possible aussi de nous consulter par chat, par mail et sms. La boutique de réservation permet de prendre rendez-vous pour des consultations de voyance, de guidance médiumnique spirituelle ou pour réaliser un thème astrologique personnalisé.  

En savoir plus : https://boutique.infinita-corse-voyance.com/

Consultation privée : 01 77 62 04 89 

Consultation audiotel : 08 90 100 280 (0.40 € / min) 

Tristan Barreiros Gueunier

Sa passion secrète : il écoute Les Grosses Têtes de Laurent Ruquier tous les soirs en podcast, il ne peut pas dormir sinon... Sa manie : il ne peut pas s'empêcher de répondre et enchainer une chanson à chaque fois qu'on lui parle...
FERMER
FERMER