Belgique, une destination LGBT-friendly idéale à (re)découvrir

...

Ce n’est pas pour rien si la Belgique est LA référence en termes d’avancées sur les droits LGBTQI+. Le pays a été le second en Europe à adopter le mariage pour les couples de même sexe. Il a aussi une politique irréprochable à destination de l’inclusion des droits transidentitaires. Et surtout, les scènes artistique et festive occupent une grande place dans chaque ville, particulièrement à Bruxelles. Ce qui fait de l’État le lieu de rendez-vous gay-friendly par excellence, où la mixité est un art de vivre… On décrypte. 

La Démence

Rien que par son nom, La Démence fait vibrer la communauté gay dans les quatre coins d’Europe. À raison, ce haut lieu de la fête gay masculine en Belgique attire plus de 2000 clubbeurs chaque mois (hors covid, évidemment). Soit, six au Fuse, emblématique institution de l’électro, et six autres au Palais 12. Accueillant une multitude de pistes de danse, équitablement réparties sur trois étages, la soirée grandeur nature fait le plaisir des habitués et des petits nouveaux grâce aux huit DJs, spécialisées dans différentes variétés musicales. En somme, s’il y a une fête à ne manquer sous aucun prétexte c’est celle-ci. 

A lire aussi : Nomadicboys, unis dans la vie et les voyages

The Cruise by La Démence

Depuis 2011, The Cruise est le rendez-vous de tous les gays parmi les circuits de croisière méditerranéens. À tel point qu’un documentaire, Dream Boat, lui a été dédié. “La recette? Un savant mélange d’escales ensoleillées, de beaux gosses des quatre coins du monde, de farniente au bord de la piscine [avec ou sans maillot], de spectacles, de tea dance et de soirées clubbing déguisées, le tout au son des meilleurs DJ de La Démence ! Sans oublier les espaces de cruising pour faire plus ample connaissance avec les autres passagers.”, pour reprendre nos précédentes paroles, qui continuent à retentir. Là où deux années auront marqué son absence dans les mers, The Cruise entend bien revenir plus forte que jamais en 2022. 

Découvrez la suite de l’article sur la Belgique dans le nouveau numéro de Garçon Magazine.

FERMER
FERMER