Culture LGBT : amour, expression et révolte en trois récits

...

Retrouve-moi ce soir, Un an à travers moi, Joe la pirate – la vie rêvée de Marion Barbara Carstairs… Découvrez nos trois coups de coeur dans l’actualité de la culture LGBT littéraire. 

Culture LGBT

Retrouve-moi ce soir (le rêve de Lior et Julien), Florian Parent

« Et si rêver était la plus belle chose qu’ils avaient à vivre ? ». Derrière cette interrogation chargée de mystères se niche l’idéal d’une romance 2.0, d’un tout genre. Alors qu’il consomme l’amour à vitesse grand V, comme on swipe des profils sur une appli de rencontre ou qu’on binge-watche une série sur Netflix, Lior va voir ses plans compromis avec l’arrivée de la pandémie. Dès lors, le jeune héros, résidant en Californie, va devoir repenser son rapport à l’autre. Et un séjour entre amis dans une maison de Lake Tahoe va l’amener sur le terrain du rêve, celui d’un fantasme masculin imaginaire. Quel rôle cela va-t-il jouer dans sa quête sentimentale et sexuelle ? 

Signé Florian Parent, Retrouvez-moi ce soir esquisse avec brio l’amour dans tout ce qu’il a de moderne, captivant et dynamique. Le résultat donne un véritable roman d’itinérance fait de sensualité et d’extase pendant une période inédite et compliquée. Magnifique ouvrage, en somme, qu’il vous faut inscrire dans votre répertoire de culture LGBT ! 

Un an à travers moi, Philippe Kolb

« Je n’y pensais plus, je l’avais presque oubliée, enfin je m’en étais persuadé. Mais, elle arrive, elle, la date, un an, jour pour jour. […] Et, comme elle revient dans ma vie, je me dis qu’il est peut-être temps que j’écrive mon histoire ». Derrière cette introduction, Philippe Kolb y voit l’occasion de rebondir sur le difficile parcours qu’il a eu à affronter pour mieux refermer la blessure et tourner une nouvelle page, bien plus belle. En sept parties (nommées parties) et un épilogue, l’auteur y aborde sans filtre une sombre période qu’il a dû subir, à savoir l’homophobie dans son travail. Dépression, instants d’amour caché, falsification de la vie personnelle, burn-out, discriminations… Tous les épisodes passent à la loupe de cette autobiographie percutante et éprouvante. 

Retrouvez également : Drague gay : Amour, sexe et fantasme en terre silencieuse

À son point culminant, c’est un véritable “plaidoyer” universel sur une terrible expérience que tous ont connu au moins une fois (ou peuvent connaître). En cela réside l’objectif de sensibiliser et de délivrer un manuel, façon journal intime, pour que PLUS personne n’ait à endurer sa situation, qu’elle change, que les mentalités évoluent. Une belle leçon de vie à prendre en considération, en somme !

Culture LGBT

Joe la pirate (la vie rêvée de Marion Barbara Carstairs), Hubert & Virginie Augustin

Certains penseront que non, au premier abord, mais Joe la pirate a réellement existé. En 1900, une jeune fille, Tuffy, prend conscience dès son plus jeune âge qu’elle est une personne queer. De cette base, l’héroïne va outrepasser les codes et les étiquettes de son époque (comme le feront plus tard Katharine Hepburn ou bien Marlène Dietrich). Elle va conduire, participer à la guerre, régenter une île des Bahamas, diriger une compagnie de taxis et fait bien d’autres choses encore. Un sacré parcours qui en aura étourdi plus d’un, surtout chez eux qui ont souvent pensé que celle qui a plusieurs fois changé de noms (de Marion à Joe Carstairs) était un homme cisgenre. Incroyable ! 

Dans un biopic inédit, dignement représentatif de la culture LGBT, Hubert (au scénario) et Virginie Augustin (au crayon) dépoussière l’histoire vraie d’une icône qui a su marquer son temps, à une époque où l’identité queer n’avait toujours pas de terme. Page après page, bulle après bulle, dessin après dessin, l’œuvre graphique trouve toute sa force dans une trame tout droit sortie d’un film de cinéma de Billy Wilder ou bien d’Yves Chaland. “Virevoltant, cinglant et sans tabou” sont alors les mots qu’on ne peut enlever à cette histoire magnifique, car inscrits au fer chaud. 

Avatar

FERMER
FERMER