Les secrets sensas’ de l’orgasme masculin

...

Depuis la nuit des temps, l’orgasme masculin est présent sous diverses formes et suscite bien des mystères. Mais, comment se manifeste-t-il ? Garçon Magazine vous en présente les facteurs. 

La visualisation

La vue est la première chose qui suscite l’orgasme masculin. En effet, elle permet de contempler un corps sous tous ses angles, qu’il soit nu ou habillé. Au-delà du toucher, ce sens est la meilleure manière de ressentir un plaisir érotique. Et ce plaisir peut se manifester en voyant une œuvre d’art, un homme nu. Dans la construction d’un désir, conscient ou inconscient, la visualisation permet de créer une situation érotique et fantasmatique que nous aimerions voir se réaliser. 

Le toucher

Suivant la vue, le toucher est généralement ce qui procure le plus de plaisir. Par le biais d’actions de circonstances, la manipulation de certaines parties du corps anime le fantasme de tout un chacun. Il va souvent être question des cheveux, des aisselles, des tétons, la ceinture en dessous du ventre, la carotide ou bien les lobes. Enfin, car les organes génitaux sont des zones où le plaisir demeure le plus fort, des va-et-vient successifs engendrent le plus grand des plaisirs et/ ou des fantasmes. 

À lire aussi : Six conseils pour arrêter de courir après les mauvais garçons

Le son

Voir ou imaginer une scène érotique suscite bien des plaisirs et fantasmes. Mais, le son qui l’accompagne va l’être encore plus. Par exemple, regarder un film porno ou érotique va avoir des effets différents sur l’orgasme selon qu’il soit visionné avec ou sans volume. En effet, d’entendre les gémissements et les cris va entraîner un plus grand plaisir qu’en mode silencieux. De même, nous aurons l’occasion d’écouter les va-et-vient lors de la pénétration et la jouissance procurée par l’éjaculation finale.

Découvrez les autres facteurs de l’orgasme masculin dans Garçon Magazine n°30.

Avatar

FERMER
FERMER