Diversité LGBT+ : ces grands champions nous le rendent bien !

...

Ludovic-Mohamed Zahed, Marie Cau, Matthieu Gatipon… Avec leurs moyens, des personnalités contribuent à la visibilité de la diversité LGBT+, à travers la France. On vous présente cinq d’entre elles. 

Marie Cau

Marie Cau

Marie Cau est la première femme transgenre à accéder au poste de mairesse, à Tilloy-lez-Marchiennes. Au cours des élections municipales, elle s’investit dans sa campagne « Décider Ensemble ». Ce qui permet d’obtenir la quasi-unanimité des votes lors du second tour. Suite à sa victoire, la mairesse a suscité un véritable engouement dans la presse française et internationale, en particulier axée sur la diversité LGBT+.  

Retrouvez également : MÉDIAS : CES CINQ GAYS VISIBLES QUI NOUS FONT DU BIEN

Quand elle annonce sa candidature aux Présidentielles, fin 2020/début 2021, Marie Cau attire encore l’attention des médias. « Je me lance dans cette démarche pour réussir et être élue, sinon je ne le ferai pas. », déclare-t-elle notamment à Têtu. De cette façon, elle entend donner un nouveau souffle à la politique, faire avancer le pays intelligemment.  Dès lors, pourrait-on voir une première femme trans présidente de la République ? C’est ce qu’on espère !

Diversité LGBT+

Ludovic-Mohamed Zahed

Imam, gay et séropositif, Ludovic-Mohamed Zahed s’implique dans la sensibilisation autour de l’intersectionnalité (croisement entre les identités). Avec la fondation CALEM, l’homme religieux accompagne et forme les institutions, LGBTQI+ et friendly en France, mais aussi à l’étranger. En août et septembre 2020, il a animé des activités culturelles et débats sur ce sujet pour la Pride de Marseille.  De bien belles prouesses, en sommes. Cette année, son implication sur le volet communautaire l’a amené à collaborer avec le Refuge des Migrants LGBTQI+. Soit, un honorable altruisme. 

personnalité LGBTQI+
Crédit photo : Facebook

Matthieu Gatipon-Bachette

Mathieu Gatipon est président de Couleurs Gaies, à Metz. En collaboration avec les associations LGBTQI+, le militant a porté de nombreux projets pour rendre sa ville friendly. Et ce, pendant des années. En 2020, en lien avec les 76 mesures de l’Inter-LGBT, il a émis une série de propositions à destination des candidats aux Municipales. De même, l’activiste de Metz a joué un rôle dans le nommage d’un jardin de la métropole, en mémoire de Marsha P Johnson. Aujourd’hui porte-parole de l’Inter-LGBT (après le départ de Clémence Zamora-Cruz), il poursuit son engagement pour la communauté au-delà du Grand Est. Un poste qu’il vient d’amorcer avec l’animation (partielle) du débat en vue des régionales en Île-de-France, sur le volet de la diversité LGBT+. En somme, c’est un activiste à suivre de près. 

Diversité LGBT+

Hervé Latapie

Ancien coprésident du centre LGBT à Paris, Hervé Latapie est un activiste engagé dans la mobilisation communautaire contre le sida et les IST. Fondateur des associations Les Gaies Musettes en 1995 et Paris Gay Village en 2004, il est aussi animateur du collectif Parlons Q (le sexe gay dans sous états). Pendant quelques années, Hervé Latapie a beaucoup enquêté, puis écrit sur le phénomène de la prostitution masculine et sur la séropositivité pendant quelques années. Dans son militantisme, il s’implique également dans l’accompagnement des migrants LGBTQI+. Enfin, en grand (et ancien) tenancier du Tango, ce parisien dans l’âme fait tout son possible pour que la discothèque soit entre de bonnes mains (entendant par là la mairie de Paris). 

Diversité LGBT+
Crédit photo : PAINT

Cédric Feito

Avec sa sœur jumelle, le jeune vidéaste donne la parole aux personnes LGBTQI+ pour son média, PAINT, depuis quelques années. Conjointement, ces deux activistes new generation véhiculent des messages d’amour, de respect, de partage et de tolérance au fil de leurs contenus. « Depuis le premier jour, nous avons toujours eu comme objectif de représenter la communauté LGBTQI+ de la façon la plus égale possible. », ont-ils confié au cours d’une interview pour Garçon Magazine. Non-binarité, intersectionnalité, pansexualité, transidentités, marches des fiertés… Tous les sujets passent sous l’œil avisé des deux militants. Soit, une très belle manière de la rendre visible.

FERMER
FERMER