Le RN aimerait-il un peu trop le sexe gay ?

...

En plein contexte électoral, le passé érotique et porno de certains candidats du RN refait surface sur la toile. Y aurait-il un penchant certain du parti politique pour ce milieu ?

Le coming-out de l’exhib ! Alors que les régionales et les départementales approchent à grands pas, les anciennes activités de membres du RN réapparaissent. Dans une vidéo que le compte Twitter, AURA LGBT+, a partagé, on y trouve un des représentants de la formation extrémiste dans les Hauts-de-France (canton d’Armentières), Johnny Gutierrez. Connu sous le nom de Clyde, il a pendant quelques années été un des performeurs du label Crunchboy. Au cours de cette scène porno, il est le parfait passif qui prend plaisir à être pénétré par un certain Stef Killer. C’est du joli ! 

Au début… 

Fin mai, les antécédents très érotiques de Julien Odoul ont été au coeur d’une polémique en interne. Des éléments stipulent en effet que cet ancien mannequin a posé pour une couverture de Têtu. Pourtant, l’attrait très sexuel du candidat en Bourgogne-Franche-Comté ne s’arrête pas là. Un contenu vidéo, qu’a encore une fois relayé AURA LGBT+, montre une facette très torride de l’homme politique. 

À lire aussi : Omar Ayuso est HOT dans la campagne de Calvin Klein

Seconde après seconde, il exhibe sans honte son corps, déhanche son cul. Mieux encore, l’ancien modèle photo n’hésite pas une seule avant d’enlever les mains de son p*nis. On n’ose pas imaginer le plaisir qu’a dû éprouver le caméraman derrière son objectif. On en serait même à se demander s’il n’y avait pas eu une affaire en coulisses… 

Le (mauvais) parti homonationaliste

Depuis la décennie précédente, le RN n’a cessé de s’entourer de personnalités plus ou moins concernées, d’une manière ou d’une autre. À commencer par Florian Philippot, un ancien du Front National (nom originel du parti d’extrême droite), cette orientation lui a permis de revendiquer un soutien à la communauté, alors qu’il n’est question que de Pinkwashing. 

Retrouvez également : Les Dieux du Stade, portraits de dignes apollons masculins

Ce positionnement sert aujourd’hui aux nouvelles têtes de la structure politique, Julien Odoul et Jordan Bardella. En cause, l’un utilise son activité passée pour attirer des électeurs LGBT+ et l’autre dit être pour le mariage pour tous depuis son adoption. Pourtant, la situation n’est que façade puisque la GPA et la PMA sont encore des réformes que la formation refuse de reconnaître. 

https://rusbank.net/company/zaymer_ru/
Avatar

FERMER
FERMER