La Tel Aviv Pride attire plus de 100 000 personnes

...

Cette année, Tel-Aviv a accueilli une centaine de milliers de personnes pour célébrer les fiertés LGBTQI+. Une bien belle réussite un an après son annulation. 

Bas les masques, place aux corps ! Un an après l’arrivée de la Covid-19, la marche des fiertés a fait son retour à Tel-Aviv, vendredi 25 juin. Pour marquer le coup, la manifestation a été « la plus grande parade du genre depuis le début de la pandémie. », selon les indications des organisateur.rice.s de l’événement. « Tel Aviv-Jaffa est un foyer chaleureux pour tout.e.s ce.ux.lles qui y résident, et la ville est ravie d’être une municipalité innovante dans son approche de la communauté LGBTQ et d’être une source d’inspiration à l’international. Cette année plus que jamais, nous allons faire la fête, bouger et nous battre ensemble en faveur de l’égalité. », a déclaré le maire de la commune, Ron Huldai.

http://www.tbcredit.ru/zaymyi.html

À lire aussi : La pride de Tel Aviv revient sous le soleil !

Pour ce grand rendez-vous, la métropole a célébré la diversité LGBTQI+ sous le mot d’ordre, « Une communauté qui crée le changement ». En ce sens, le défilé, pourvu de chars et des DJ sets, partira de la plage Bograshov et se terminera au parc Charles Clore. Ce qui a constitué une belle occasion de mettre à l’honneur des personnalités engagées dans la cause LGBTQI+. Des chanteurs, des drag-queens, des écrivains et des peintres, pour n’en citer que quelques-uns. « La parade est notre cri de guerre pour l’égalité et un symbole clair de nos exigences pour un pays libre et démocratique, soucieux de tou.te.s. », mentionne la page internet de la fête. Un incroyable point de départ pour la reprise de la lutte et de la commémoration, les années suivantes. Et, un important message aussi ! 

Un événement incontournable

Dans l’histoire de la communauté LGBTQI+, Tel-Aviv a toujours eu à coeur de porter au plus haut la marche des fiertés. « [C’est] une tradition ancienne, centrée sur un message d’égalité, de tolérance, de droits humains et civils », a confié l’élu de la métropole. Et ce, depuis le tout début, en 1998. De quoi en faire sourire plus d’un, ce qui est magnifique ! Pour ça, découvrez donc les résultats de cette incroyable réussite en photos ! 

Avatar

FERMER
FERMER