Régionales 2021 : incroyable sursaut dans les urnes pour les LGBT

...

Plus d’un mois après les régionales 2021, le verdict dans les intentions de vote est tombé. Là où l’abstention a été majoritaire en France, les personnes LGBT ont eu à coeur de se déplacer pour ce scrutin pré-élections présidentielles. État des lieux ! 

Un rendez-vous d’importance ! 

Dans le cadre d’un questionnaire en ligne, en mai dernier, l’IFOP a recueilli les intentions de vote auprès de 1056 personnes LGBT pour les régionales 2021. Chose étonnante, 32% de la communauté a exprimé son souhait de mettre bulletin favorable à un “outsider” politique. Ce qui semble conforter, entre autres choses, les victoires respectives des élus sortants Valérie Pécresse (Île-de-France) et Xavier Bertrand (Hauts-de-France), tous deux anciens membres du parti Les Républicains. Ensuite, 24% des lesbiennes, gays, bi.e.s et trans ont manifesté leur volonté de voter pour un candidat de la gauche modérée. Et, la tendance est assez similaire en constatant les résultats auprès des personnes homosexuelles et bisexuelles M/F. 

Retrouvez aussi : Akademos : la toute première revue homosexuelle fait son retour !

Second volet de l’étude de l’institut de sondage, les chiffres montrent que les répondants ont clamé leur soutien pour les alliances à gauche, mais aussi pour l’extrême droite. En ce sens, cela explique que certains candidats politiques soient arrivés au second tour pour ce scrutin. Thierry Mariani (PACA), Sébastien Chenu et Karima Deli (Hauts-de-France), Julien Bayou (Ile-de-France) et Julien Odoul (Bourgogne-Franche-Comté), pour n’en citer que quelques-uns. 

Plus d’infos :

Retrouvez l’intégralité de l’enquête, commandée par Garçon Magazine, sur le site de l’IFOP.

Avatar

FERMER
FERMER